Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 mai 2014 3 21 /05 /mai /2014 15:42
"le gout du thé" nous délivre notre véritable sagesse...

Nous sommes le produit par le jeu des causes dans le passé de quelque chose qui se poursuit mais aussi à construire dans une continuité de l’existence et dans une interconnexion des uns d’avec les autres : sans l’amour, le concours et le soin des autres, nous ne pourrions même pas survivre.

Si la colère et la haine étaient notre fondement alors : comment présents sur cette planète depuis des milliers et des milliers d’années aurions nous pu survivre si longtemps ? La colère mène au monde de la maladie mentale, au dérèglement de l’esprit et personne dans son état normal ne voudrait devenir fou

Nous avons quelque peu méprisé la compassion, la prenant pour une faiblesse mais c’est notre véritable force par sa puissance contre toute déstabilisation de la moindre colère. Nous baignons dans les notions d’ami et d’ennemi, l’objectif n’est pas de provoquer un changement chez autrui mais d’abord d’avoir une attitude juste, simple et sincère pour soi même. La tolérance commence par soi même, un esprit trop préoccupé ou encombré par le matériel et la technologie de notre époque ne peut exprimer sa vraie nature, son sentiment profond.

Notre existence humaine est très précieuse : être vivant, véritablement, complètement vivant, nous confère tout le potentiel de l’homme. L’esprit humain peut presque tout : l’éveil comme l’ego, en tant qu’être humain vivant, nous disposons d’une certaine liberté. Le changement est inéluctable, se donner dès maintenant toutes les circonstances favorable, chacun est responsable, nous sommes seul et unique responsable des évènements dans lesquels nous sommes embarqués.

On peut se comporter en idiot tel l’animal, en esprit avide ou dans l’agression, sous l’emprise de l’orgueil nous devenons froid, la communication est la aussi impossible ainsi qu’un monde de jalousie et de conflit, ou habité par le désir ce qui nous rend inévitablement marqué de frustration.

Le but de la méditation c’est de se retrouver soi même dans ses 3 dimensions que sont le corps, la parole, l’esprit, il peut être bon à ce stade de rechercher l’ami spirituel, celui qui ne peut faire les choses à votre place mais simplement guider donner les méthodes appropriées pour coincer l’esprit par la concentration pour commencer, rechercher sa vraie nature qui est ouverture, la présence elle-même.

Gyéltrul Jigmé Norbou « le gout du thé »

Partager cet article

Repost 0
Published by Sarasvati
commenter cet article

commentaires