Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 décembre 2014 3 10 /12 /décembre /2014 10:13
Les univers se succèdent jusqu’à leur destruction...

Notre existence est très brève et sa durée incertaine, la vie et la mort sont comme une danse éphémère qui s’écoule telle l’eau d’une cascade.

L’océan de tous les connaissables est insondable, tel le cygne n’utilisons que ce dont nous avons besoin.

Ce qui demande à s’engager dans une réflexion profonde sur la réalité et sur tous nos conditionnements, nos considérations mondaines faites de désir de reconnaissance, nos attachements, nos illusions, comprendre comment on fonctionne, une réflexion sur l’existence, notre impermanence.

C’est un travail sur soi intérieur, une voie spirituelle plus individuelle que celle communautaire des religions.

Toute notre vie est un cheminement ce n’est pas à mettre à part de notre quotidienneté, nous ne pouvons vivre par procuration et se complaire dans le « tout tout de suite » contemporain, qui nous entraine dans la confusion totale.

Ce que nous recherchons c’est l’obtention d’une existence qualifiée, si nous avons réfléchi sur nos conditionnements nous obtenons le renoncement, le souhait de se libérer, de s’affranchir des souffrances de l’incertitude qui est notre condition, de la labilité de nos relations, de nos situations de hauts et de bas, de l’insatisfaction car nous n’en n’avons jamais assez, d’un corps voué au périssement, aux maladies.

En procédant par étapes mentales, on peut discipliner son esprit pour s’affranchir de tous les voiles dans un processus de maturation mentale.

Le renoncement est la cause même de notre libération, pour un esprit constructif à celui altruiste : la ou il y a intérêt personnel il n’y a pas altruisme, qui nous amène à celui d’éveil renforcé par l’éthique, en concordance avec la vue juste de la vacuité qui est la sagesse.

Toutes nos pratiques doivent combiner la méthode et la sagesse. Ceci doit être instruit par un accompagnateur ou maitre spirituel comme tout apprentissage, l’essentiel étant de trouver une personne pleinement qualifiée, qui ne peut faire de toute façon le travail pour nous même.

Pour cela on doit développer un certain nombre de qualités, donner un sens à son existence et Impartial dans son approche ni distrait ni non vertueux ni dispersé, doté de bon sens et diligent. Tant que l’on n’a pas allié la vacuité c'est-à-dire la non existence inhérente des phénomènes, les choses n’étant pas telles qu’elles nous apparaissent, avec leur interdépendance, nous ne pourrions avoir la réalisation.

Gueshé Tengyé

Le bouddhisme entre vos mains Dzigar Kongtrül Rinpoché,

la voie du bouddhisme au fil des jours Olivier Raurich

Partager cet article

Repost 0
Published by Sarasvati
commenter cet article

commentaires