Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 février 2015 1 23 /02 /février /2015 19:44
A t’on encore besoin d’une religion ? Sujet d’une table ronde avec A C-Sponville B Feillet A Rémond

Pour savoir de quoi on parle A Houziaux, docteur en théologie et philosophie, propose une définition : phénomène social qui implique des croyances, des rites et une communauté, tels le judaïsme, l’islam et le catholicisme.

Et de ce point de vue André Comte-Sponville en athée fidele répond par la négative avec une foi qui pourrait être dédouanée de « religion », de créateur : une foi en l’humanisme en réservant les seuls savoirs à l’expérience.

Ce en quoi Alain Rémond, journaliste et écrivain, répond par l’opposé, évoquant pour la chrétienneté, la forte imprégnation culturelle et d’un acte de confiance placé en un homme, fils de Dieu, mort et ressuscité.

A ce propos, les évangiles, objets de recherches historiques dévoilent une part indéniable à la romance par la réécriture des différents traducteurs.

Il n’en n’est pas moins vrai, que Jésus a été un homme exceptionnel d’après Bernard Feillet, prêtre et écrivain, il a été celui qui a opéré une rupture avec la religion juive et par là même avec toute religion en insérant le mystère universel de Dieu en tout homme et en son accomplissement.

Force est de constater que ce mysticisme par la suite n’a pas été encouragé par les Eglises, fortes de leur emprise et occupées à dompter par les dogmes la masse des ignorants. Et force est aussi de reconnaître l’imprégnation de ces valeurs dans notre culture, Socrate et d’autres sages eux aussi arrêtés et condamnés n'ont pas eu le même engouement et prédicats de masse. Mais ceci est parole de mécréant…

Partager cet article

Repost 0
Published by Sarasvati
commenter cet article

commentaires