Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 décembre 2016 6 17 /12 /décembre /2016 09:28

...Comment prendre la dimension de ces fêtes sans mettre l’accent sur les sensations physiques qui ne nous apportent que plus de confusion et d’illusions par des comportements matérialistes nous éloignant un peu plus de toute authenticité.

Pour nous Noël signifie avant tout de faire des courses, dépenser de l’argent, acheter des cadeaux, succomber aux énergies négatives et mondaines car nous le faisons sans même avoir un sentiment proche de l’amour. Nous pensons surtout à éviter tout désamour justement et dans l’espoir d’un retour sur investissement.

De tels raisonnements ne mènent à rien d’autre qu’à davantage d’insatisfaction, complètement imprégnés de notions égotistes et immatures sur ce qu’est le bonheur authentique. Cela relève plus d’un mental politicien « si je donne ceci, j’obtiendrai cela » avec la déprime si les attentes ne se réalisent pas : qu’est ce qui différencie ce type d’esprit de celui d’un gamin? Celui ci exagère l’importance de recevoir des cadeaux, reflets d’un esprit confus et insatisfait et...nous sommes ceux là mêmes qui créent l’agitation « fais moi voir ce que tu as eu ? Et lui, elle, qu’a t’il, elle reçu ? » à la recherche de signes d’amour extérieurs, physiques, totalement obsédés par le niveau grossier et matériel de la réalité.
En réalité que ressentons nous ici, maintenant, au cœur de notre vie quotidienne?

Si nous n’essayons pas de contrôler les états mentaux confus et négatifs que sont entre autres, la jalousie et la convoitise ce sont des souffrances infligées tant à nous mêmes qu’aux autres.
Le plus beau des cadeaux que nous puissions faire est de venir avec un esprit pacifié, un amour sincère pour les autres, il n’est plus nécessaire de s’impliquer dans trop d’activités et de préparatifs matériels avec la souffrance certaine d’avoir trop mangé et d’espoirs déçus.

Les fins d’années sont des périodes normalement spéciales ou l’on fait le point sur les actions de l’année qui se termine, périodes de réflexions, de résolutions à celle qui commence, comme de se détourner des pensées négatives qui perturbent notre sérénité et planifier des temps de retour sur soi dans notre quotidien.
D’après un Discours de Lama Yéshé un soir de Noël dans les années... 70 !
 

Partager cet article

Repost 0
Published by Sarasvati
commenter cet article

commentaires