Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 avril 2018 3 11 /04 /avril /2018 16:15

C’est ce dans quoi nous ne cessons d’être immergés mais comme la plupart du temps nous baignons dans les chimères, recouvrant le Réel de mille couches, le redoublant d’une infinité de Doubles nous nous interposons de ce fait entre lui et nous.

Nous ne cessons de dupliquer la réalité, nous ne cessons de nous duper nous-mêmes en ce mille et un sortilèges. C’est bien la vocation du philosophe de dénoncer les illusions dans lesquelles vivent leurs semblables, encore faut il que les penseurs soient aptes à une critique auto référentielle, autrement dit aptes à dénoncer les illusions des dénonciateurs de l’illusion. Les sceptiques grecs, Montaigne, Pascal, Schopenhauer et Nietzsche furent les principaux membres de cette famille très réduite, on peut y ajouter Clément Rosset. «De Platon à Guy Debord, les hommes excellent dans l’art de détourner le regard» : affirmation qu’il fit à R Enthoven en 2007. 

Rosset et Lacan en son temps interrogent le Réel, ce Réel qui constitue pour Lacan l’un des trois sommets du triangle cher au psychanalyste, les deux autres étant l’Imaginaire et le Symbolique. Pour Rosset cela ne se joue pas dans l’enfance confronté au réel, à l’autre, car il convient de se réconcilier avec le Réel, non seulement il est l’unique dimension, mais quelque chose de joyeux émane de lui sitôt que l’on est apte à percevoir son caractère inouï, son absolue singularité. «Il faut approuver le réel, non parce qu’il nous plaît mais parce qu’il est réel. Pourquoi ? Parce que de cette approbation “folle” s’ensuit une merveilleuse joie de vivre allergique à tout motif d’indignation possible, donc de tout affaiblissement».

 Et de faire la différence entre l’impensable qui est réel mais impossible à conceptualiser (ainsi l’espace, le temps, le mouvement, mais aussi bien le camembert), et l’illusoire étant irréel mais propice à l’abondance d’un discours. La Nature n’existe pas, l’idée de Nature est une illusion. «La nature des choses, c’est que les choses n’ont pas de nature». D’après P Granarolo, spécialiste de Nietzsche, et ami.

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires