Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 septembre 2018 2 11 /09 /septembre /2018 11:05

Pour les scientifiques pas de matière substantielle ce n’est que de l’énergie qui aurait à voir avec l’observateur donc sujet, objet, action liés.

Pour les psychologues on ne parle pas d’une réalité mais d’autant de réalités ou projections que de personnes, la réalité pour un anxieux, un dépressif, un narcissique n’est pas la même que pour n’importe quel individu lambda.

Pour les philosophes du moins ceux qui ne se perdent pas dans l’hédonisme, c’est une construction mentale d’où un monde comme volonté en y adjoignant l’indispensable joie.

Pour les grands maîtres orientaux du passé, consensus sur le fait qu’il n’y a rien de substantiel et de permanent, comme les scientifiques après décomposition, d’une réalité liée à nos perturbations comme les psychologues, après déconstruction ou analyse comme les philosophes occidentaux.

Cependant plusieurs écoles philosophiques ont affiné le propos, certaine pense même que seul existe l’esprit et que notre réalité est en fonction d’empreintes inscrites sur notre continuum. Pour les plus abouties, même l’esprit n’a pas de substance ou sous sa forme la plus subtile, voir comme une énergie ou vent, reste alors seulement le conventionnel.

Alors que dés que les phénomènes apparaissent nous les saisissons aussitôt comme solides, ignorants de la composition scientifique, ignorants de nos empreintes ou projections psychologiques, ignorants des constructions mentales qui s'opèrent. Un peu d'observation, d'analyse et surtout de grand nettoyage de tout notre garbage mental s'imposent déjà pour alléger notre réalité auquelle nous sommes tant accrochés.

Partager cet article
Repost0

commentaires