Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 janvier 2019 1 07 /01 /janvier /2019 19:48

nous nous en rendons compte que quand les émotions atteignent des extrêmes.

C'est pourquoi il existe des méthodes pour s'observer.

Nous sommes tellement occupés par nos sens, nos pensées sont toujours sur quelque chose, ce qui nous rend préoccupés, ce n’est qu’en méditation que l’on peut avoir des expériences directes dégagées de tout concept.

Quel est le concept de l' amour ? : puisses tu être heureux, ce qui n'est pas la définition de l'attachement...

Vérifions nos concepts d'abord, ceux valides pour calmer les croyances de l'ego : tout lui serait dû sans en avoir besoin d'en créer les causes. Nous n'avons aucune idée du sens de cette vie humaine, tout ce dont je fais l'expérience est le fruit de ce que je produis. L'ego nous fait toujours passer pour cette pauvre victime innocente, pauvre petit moi, comprenons que  toutes nos délusions, névroses, notre ignorance sont la racine des problèmes avec ce je. 

Pour aller au delà de la conceptualité et se débarrasser des délusions, pensées névrotiques, utilisons la méditation de concentration qui est à l'opposé de la relaxation. Devenons notre propre thérapeute en développant une aptitude et commencer à contrôler son esprit, sur la respiration quelques minutes, s'entraîner à ne pas suivre toutes les pensées. Attention, vigilance, concentration focus, pleine conscience, discrimination comme autant de techniques pour calmer l'esprit. Il est possible ensuite d'utiliser la sagesse pour avoir les concepts corrects,  la vision pénétrante ou intérieure, identifier l'attachement, débattre avec les idées fausses de l'ego et être plus synchros  avec la réalité. 

Toute la journée notre esprit est absorbé vers l'extérieur, tellement d'habitudes, on ne peut pas dire à ses pensées de s'en aller comme ça, cela nécessite un peu d'entraînement, un peu de force pour développer une aptitude.

Ces pensées ont été là tout le temps mais on peut les traiter, changer le cours des choses, cesser nos attaques de panique, anxiété, etc. Nous pouvons contrôler les serviteurs de notre esprit, avoir conscience de ce qui se passe dans notre esprit, avoir le courage de rompre des relations toxiques si notre attachement est trop fort. 

Les émotions toxiques sont douloureuses comme la colère, La jalousie, l'attachement, à cause de nos croyances exagérées, nos histoires fabriquées, l'événement, La personne va être sur-exagéré.

Ces pensées sont si habituelles qu'on ne les remarque plus, nous déconnectant avec le monde, c'est ce qui crée notre souffrance, l'extérieur n'est que le catalyseur de ce qui se passe à l'intérieur.

L'univers est fait d'esprit et de matière, observons l'impermanence en toute chose, la mort est certaine, ce qui va à l'encontre de notre attachement et aversion qui ont leurs propres histoires.

Cela nous donne alors un sentiment d'urgence, la préciosité de notre vie, l'heure de la mort est incertaine, à l'encontre de notre croyance rendant tout solide, permanent.

Nous avons tellement de vues erronées, innées et apprises, nous voyons les choses comme inhérentes sans dépendre de quoique ce soit, notre je serait le possesseur et le contrôleur de notre corps et esprit, voir l'erreur pourra commencer à libérer l'emprise de l'ego. Tout ce qui existe est composé de parties, tout va à sa disparition et tout est de la convention. 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires