Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 février 2019 7 10 /02 /février /2019 12:36

en 51 stances écrit au XIIIème siècle par le 3ème Karmapa sujet de sa thèse qu'elle aborde dans une approche  phénoménologique. Retrouver l'interview complet : https://livresbouddhistes.com/2018/12/15/rencontre-avec-sandy-hinzelin-tous-les-etres-sont-des-bouddhas/ . « Tous les êtres sont des Boudhas », autrement dit ce potentiel est déjà en chacun de nous.

Ce texte se présente comme un aide mémoire ou soutien de notre pratique méditative, cela suppose de connaître la nature de la conscience ordinaire pour qu' elle puisse s'éveiller.

C'est un chemin de transformation, notre conscience ordinaire dans son vécu d'expériences est dans une saisie du soi : moi et le monde, source de toutes nos afflictions.

Un regard forcément superficiel par rapport à l'origine des phénomènes qui ne prend pas en compte l'interdépendance, l'impermanence des choses.

Ce sont comme des voiles, des obstructions, des souillure adventices comme il est dit dans la  3ème stance, dont la bonne nouvelle est qu'on peut les éliminer.

Voilà pourquoi ce monde nous enchaîne à cause de notre imagination ignorante, de nos voiles cognitifs, nos émotions : 8ème stance. 
13ème stance : les phénomènes ne sont pas concrets, l'intellect, le mental et les pensées n'ont rien d'existant, ce corps même s'il va à sa désintégration doit être utilisé.
31ème : tout est déjà là, l'activité éveillée est un joyau d'amour, de puissance et de connaissance, Nos souhaits, motivation sont importants pour se libérer, d’où le soin à apporter à une conduite méritante.  

Partager cet article
Repost0

commentaires