Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 juillet 2019 4 18 /07 /juillet /2019 15:29

D’abord, elle jaillit d’elle-même, sans préméditation. Sans avant ni après. Sans souci de ceci ou cela. Sans se comparer ou se parer. Sans arrogance, fierté, orgueil ou vanité. Elle se moque de ce qu’elle est, ne revendique ni ne réclame rien. Ne combat pas davantage. Ne querelle personne. Une fleur qui ne se limite même pas à la simple fleur 

Aucun effort à fournir, ni saisie ni intention. Ni fuite, ni rejet ni appropriation. Le cœur-fleur est libre de toutes les entraves.
Si on vous demande de montrer votre véritable visage, ce qui est sans naissance est sans mort, c’est à dire ce qui naît et meurt en toute liberté, naissant quand il naît, mourant quand il meurt et insouciant dans ce rien que cela, vous pouvez toujours secouer des mots comme des hochets ou des crécelles, brandir des textes ou montrer la lune, ce n’est pas cela. Ni encore cela. Dix, cent fois, je vous demanderai d’abandonner. De lâcher.
De lâcher. Jusqu’à l’abandon lui même. Car l’acte de lâcher est lui-même la fleur Voilà le cœur. L’essentiel.  Maître Dogen Pierre Turlur 

Partager cet article
Repost0

commentaires