Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 août 2019 5 16 /08 /août /2019 15:16

ceci est dû à tous nos attachements, pour s’en débarrasser nous devons déconstruire nos représentations, c’est sur cette base que la compassion va se déployer.

Avec ce support qu’ est la pratique de la générosité, pour commencer à contrer nos attachements au corps, à l’environnement, toutes nos croyances. Rien n’existe de manière inhérente, définitive et tel que les choses nous apparaissent, tout est sous l’effet de l’impermanence.

Couper court aux concepts et attachements que nous pouvons avoir, c’est cesser de s’abuser soi même, de se complaire dans les espoirs et les craintes et de s’en faire piéger.

Ce qui nécessite une compréhension profonde, comment utiliser nos énergies de sagesse, compassion, rester en union dans un état non fabriqué d’absorption méditative, dans l’état naturel de l’esprit.

S’établir dans une qualité de présence, regarder nos émotions sans s’y accrocher, le chemin de la vision est de ne rien « voir » quelque soit la puissance de nos émotions.

Nous pouvons tout intégrer dans la méditation même nos conversations, évitons que notre esprit soit emporté par la distraction, la cause de nos problèmes, stabilisons notre esprit.

« Pas possible » n’est que le langage de l’attachement alors que les enseignements sont partout, l’accepter, dans notre monde des possibles, tout se transforme, c’est la nature même des choses.

Développer le sens de l’acceptation, ouvrir le cœur, demeurer dans l’équanimité pour ne pas être mené par l’attachement, faire en sorte que cela devienne naturel, l’absence de peur naît par un contrôle absolu de soi même en subjuguant nos émotions.

Nous devons aussi nous entraîner chaque jour dans une méditation formelle pour se familiariser, Shiné : rester tranquille, 1 à 2 x jour, elle pourra ainsi se poursuivre de façon informelle dans toutes nos activités et développer la force de nos énergies.

Pour cela avoir moins d’attachement, c’est l’attachement qui nous emporte loin, ainsi moins d’attraction, d’agitation, moins d’oubli de notre pratique, plus de contrôle.

Demeurer dans notre état naturel, c’est de notre propre responsabilité de réduire l’attachement, il ne s’agit pas de tout rejeter ce qui peut être pire. Conjointement réduire notre ignorance, tous nos voiles, développer notre compréhension avec l’énergie universelle de la grande compassion.

Partager cet article
Repost0

commentaires