Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 décembre 2008 3 03 /12 /décembre /2008 11:30

Un thérapeute de l’homme, de l’homme entier.

Graf Dürckheim reconnaît les maladies physiques, psychiques, psychosomatiques et, en regard de celle-ci, les thérapies pragmatiques qui peuvent aider l’homme a retrouver la santé, c’est- à-dire l’état d’équilibre relatif qui précède la maladie.

Mais il envisage ce qu’il appelle lui-même la thérapie initiatique sur un tout autre plan.

L’homme en bonne santé, sur les plans qui viennent d’être évoqués, peut être malade de ne pas être celui qu’il est au fond. Dans un langage bouddhiste, on dirait sans doute que l’homme est malade de la distance qu’il a prise avec sa vraie nature.

Graf Dürckheim parle de la distance qui nous sépare de notre Etre essentiel. Les symptômes de cette maladie sont le désordre intérieur, le manque de calme intérieur, le sentiment d’insécurité qui conduit à une angoisse existentielle et aussi, il insistait beaucoup sur ce point, un manque de joie de vivre.

L’expérience ? C’est la libération de notre nature profonde hors des chaînes d’un moi dépendant du monde. C’est l’expérience mystique ; l’expérience mystique naturelle. Pourquoi naturelle ? Parce qu’elle est inhérente à la vraie nature de l’homme, à son être essentiel, dit Dürckheim. Ce sont ces moments de notre vie au cours desquels, d’un instant à l’autre on se sent, tout simplement, en ordre. Expérience de plénitude, de silence, de simplicité. Une expérience dans laquelle on éprouve une paix profonde. “Ces moments de notre vie au cours desquels nous avons été très près, ne serait-ce qu’un instant, de la vérité de la vie”.

L’exercice ? Parce que, pour devenir ce que l’expérience nous a permis de découvrir, “il faut se prendre en mains, comme l’artisan prend quotidiennement dans ses mains l’œuvre non encore achevée”. L’exercice ? C’est exercer une autre manière d’être dans le quotidien.

Extrait d'articles de "Nouvelles clés"

Le son du silence, K.F Dürckheim, éd. du Cerf L’esprit Guide, K.F Dürckheim, éd. Albin Michel Le Centre de l’être, Jacques Castermane, éd. Albin Michel Les leçon de Dürckheim, Jacques Castermane, éd. du Rocher

Toujours oeuvre en terre.

Merci à Marcelle, Yog et Swashistana d'en  avoir parlé !

Partager cet article
Repost0

commentaires

M
Bonsoir Sonam. Alors tu vois je continue à consulter ton blog, avec beaucoup d'intérêt...
Marcelle
Répondre
S

Ah ah! J'ai pensé à toi pour cet article! C'est pas si compliqué que ça! Je pense aux auteurs dont tu m'as parlé aussi...A bientôt!


S
Bon Jour Sonam. Pour te répondre par rapport au blogg de Semkey, c'est Normal, son blogg n'était pas ouvert aux commentaires ce matin car elle n'était pas chez elle. Tu peux y retourner maintenant, c'est débloqué. Belle fin de journée à toi.
Répondre
S

Merci à toi ! petits soucis techniques!!!


M
Puisse la Terre porter plus d'hommes comme M.Dürckheim et faire naître plus de conscience en tous,
merci Sonam,
marie
Répondre
S

Eh bien finalement il semblerait qu'ils ont fait des petits...Car il semblerait que cela tend à s'étendre!Merci Marie