Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 janvier 2009 3 14 /01 /janvier /2009 11:21

Gérôme Truc et R Enthoven

Tous nos actes entrainent irrémédiablement des conséquences qu’ordinairement nous ne mesurons absolument pas, cela pose le problème de la responsabilité car l’acteur est l’origine de son acte.  Se pose en même temps que la responsabilité la question de la culpabilité,  le droit occidental  les a confondues.

Max Weber  distingue l’éthique de conviction de celle de la responsabilité. Pour limiter la culpabilité, on peut justement augmenter l’écart entre responsabilité et culpabilité. Dans le célèbre procès nazie, Eichman ne se sent pas coupable ayant fait son devoir de fonctionnaire, et  n’ayant pas participé directement à l’élimination physique. D’où la banalité du mal, la déshumanisation, lorsqu’on s’éloigne d’un absolu du mal. Même des actes de torture peuvent être conditionnés en les déshumanisant dans le devoir du soldat.

 Selon Hannah Arendt la bonne conscience n’existe pas en l’absence d’une mauvaise.  Nous ne sommes pas le seul maître de nos actes si on ne mesure pas nos conséquences. Avec les meilleures intentions du monde on peut conduire à des désastres.

E kant acquitte l’homme de la conséquence de ses actes pour autant qu’il considère l’autre non comme un moyen mais comme une fin. En ce qui concerne l’acte politique, c’est sortir de toute considération morale, la politique c’est faire avec la violence.

Max Weber parle de la lucidité de l’homme politique qui doit faire avec ses principes et ses responsabilités, c’est de l’ordre du compromis qui ne veut pas forcément dire compromission : photo de Raffarin, levant le verre avec celui qu’on surnomme le « boucher de Lhassa ».. . Un soldat comme le maréchal Pétain, préparé au devoir de conviction, peut il avoir de la lucidité justement et être responsable. Pour Machiavel, il faut faire avec l’ambivalence, la politique est l’essence machiavélique, mais en continuant à se maintenir responsable, la liberté repose sur une conduite responsable comme a pu l’être le résistant..

Revoir l'émission : ici

Partager cet article
Repost0

commentaires

Y
Il y a un prix des blogs qui circule et j'ai cité ton blog sur le mien. Bonne nuit Sonam
Répondre
S

Merci Youtso très touchée! Mais je suis encore toute nouvelle parmi les bloggers pour jouer mon je(u)...Ceci dit tu y serais ainsi que qqs amis avec qui nous avons des
partages!!


Y
Je suis tout à fait d'accord avec toi Sonam et non seulement ils trinquent avec des tortionnaires mais ils reçoivent un Homme de Paix de manière honteuse, en catimini! Bonne soirée à toi
Répondre
S

En fait on ne s'en ait pas encore remis...Mais comme l'effet correspond à la cause, si c'est le gain qui a motivé, une crise financière doit suivre que nous sommes
tous en train de payer! Et ce n'est qu'un début! Bonne nuit!


Y
Bonjour Sonam désolée de cette absence mais depuis lundi matin impossible de me connecter. C'est revenu il y a quelques minutes et j'espère que ça va rester. Oui chacun est responsable de ses actes et de ses paroles alors à chacun sa conscience et le karma qui en découlera... Bisous et bonne journée
Répondre
S

J'espère pour toi aussi! Pour qqu'un de publique c'est encore plus crucial, ne serait ce que pour l'exemple! Ca va être dur d'expliquer à nos enfants pourquoi malgré
la répression, l'emprisonnement, la torture, nos hommes politiques trinquent avec des tortionnaires, ah! pour qqs contrats!!!