Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 avril 2009 5 10 /04 /avril /2009 10:10

 Le pratiquant dénué de l’esprit de l’éveil

Ressemble à l’idiot séduit par un sou de cuivre.

Ses désirs pourraient bien l’embraser.

 Le philosophe qui n’a pas discipliné son être

Ressemble au fanfaron dont la parole se dégonfle.

Sans doute ironise-t’il sur la loi du karma.

 Le méditant qui ne va pas à l’essentiel

Bâtit une maison fragile qu’il couvre d’un beau toit.

Il risque de subir bien des moqueries.

 Le pratiquant qui n’a pas su créer les circonstances favorables

Est tel un fou qui boit de l’eau brûlante.

Il peut craindre d’aiguiser son esprit.

 L’engagement pris pour régler des préoccupations mondaines,

Voilà bien de la soie pour masquer la saleté.

La pourriture ainsi se propage du dedans.

 L’accomplissement toujours teinté d’égoïsme

Vaut bien la confection de statues de terre.

Au gré du climat elles seront dispersées.

Partager cet article

Repost 0
Published by Sonam - dans sagesse
commenter cet article

commentaires

Georgas 13/04/2009 10:55

Voilà un texte bien sévère ! Nous ne devons pas oublier que nous sommes tous dans un processus d'évolution et que nous venons de fort loin !
Amitiés

Sonam 13/04/2009 13:13


En effet, merci Georgas pour le commentaire, je le trouve aussi un peu sévère, mais le texte est aussi pris hors du contexte! C'est vrai que nous venons de loin et que
nous avons besoin de cheminer avec parfois le besoin d'être secoué! Amitiés


Présentation

  • : Le blog de Sarasvati
  • Le blog de Sarasvati
  • : De Sarasvati, source d'inspiration, de savoir et de transformation... Pour partager mes lectures, mes rencontres, mes découvertes pour un regard sur nous mêmes!
  • Contact

Recherche

Catégories