Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 juin 2009 7 14 /06 /juin /2009 08:55

Témoignage de Lama Tempa Gyatso en retraite depuis 35 ans, sortie tous les 5 ou 8 ans avec comme pratique la méditation. La pratique est d’abandonner les 8 dharmas mondains que sont l’attrait du gain, de la reconnaissance etc…Et de développer l’attention et la vigilance par l’étude, la réflexion, la contemplation et la compassion. Dés le lever 3H du matin, avoir la motivation de boddhicita, faire des souhaits pour tous les êtres, ce précieux corps humain donne la possibilité de cheminer vers l’éveil. L’esprit doit développer le renoncement car il est affecté par les perturbations, c’est là qu’il faut appliquer la vigilance. Développer le contentement pour l’harmonie dans les situations, l’attitude vertueuse par un travail sur soi même. L’attitude altruiste permet d’éviter de nuire à autrui, ce qui est préjudiciable à tous les autres. 

Dans le bouddhisme il n’y a pas de dieu créateur, c’est une approche non théiste, on parle de vacuité, d’absolu. Mais comme supports de pratique on utilise des déités qui sont des aspects de cette vacuité, qq chose d’insaisissable. L’esprit est la base de tout, toutes les formes sortent de l’esprit comme des co-productions conditionnées. La notion de vacuité est proche de l’interdépendance, notion qui évite les 2 extrêmes que sont le nihilisme ou l’éternalisme. Emission "sagessse bouddhiste" sur F2

Partager cet article
Repost0

commentaires

W
justement c'est ça qui me gêne un peu à présent, pas de Dieu, (je suis d'origine chrétienne et adepte du bouddhisme pourtant !) witney
Répondre
S

C'est vrai que cette notion est plus dure à admettre, se dire que tout provient de notre esprit et de notre maitre ultime par ses variées et habiles émanations. Une fois qu'on le sait autant
utiliser notre esprit justement, en créant nous même des visualisations de déités, supports pour notre pratique. Autant utiliser ce que l'on a du mal à dompter!