Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 octobre 2009 2 06 /10 /octobre /2009 09:41

En ces jours une de mes figures familières disparait

La vitalité du corps esprit peu à peu s’en est allée

Par déjà la naissance dénouement bien obligé

D’une mort longtemps pour tous annoncée

Il nous reste à regretter notre pilier

Qui avait réussi à nous protéger

Pulsions de mort agression

Et forces de destruction 

Qui vont sûr se délier

Rien ne va les arrêter

Sans son humanité.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Sonam - dans mots pour maux
commenter cet article

commentaires

Mutti 06/10/2009 19:47


Tout près de Toi en cet accompagnement...

De l'idée de "la mort", il ne sert de s'effrayer. Ce n'est que l'instant qui efface nos illusoires identités, mais jamais ne détruit ce qui en chaque unité fut le créateur de notre humanité.

Bien à Toi, Sonam


Sonam 06/10/2009 22:29


Merci Mutti, je suis un peu envahie par la tristesse en ce moment, et mes pensées sont prises  par mes propres pratiques d'accompagnement, j'avais depuis longtemps amorcer ce processus de
deuil mais je comprends plus en même temps ce qui nous a été transmis.
Bien à toi


Présentation

  • : Le blog de Sarasvati
  • Le blog de Sarasvati
  • : De Sarasvati, source d'inspiration, de savoir et de transformation... Pour partager mes lectures, mes rencontres, mes découvertes pour un regard sur nous mêmes!
  • Contact

Recherche

Catégories