Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 janvier 2011 4 06 /01 /janvier /2011 10:22

 la perception du soi-la perception erronée d’un soi intrinsèquement réel- et la pensée centrée sur nous-mêmes qui ne se préoccupe que de notre propre bien être. Si nous ne nous efforçons pas activement de parfaire notre compréhension d’une non existence intrinsèque et de développer notre compassion pour les autres, la force tyrannique de nos attitudes habituelles se maintiendra aussi dure et immuable qu’un diamant. En vérité, lorsqu’on aide les autres, la conséquence indirecte est que nos propres souhaits se réalisent, poursuivre l’intérêt supérieur d’autrui est la manière la plus sage de poursuivre son propre intérêt. Renforcer la 2011-01-04_112441.jpgpensée du chérissement d’autrui a une énorme répercussion sur notre degré de courage et de détermination tout en réduisant la force de l’attitude d’autochérissement. C’est ainsi que nous pouvons progresser dans notre développement mental et spirituel vers un état d’esprit parfaitement discipliné et profondément réalisé. Dans la réalité quotidienne, nos émotions et nos attitudes envers les autres sont excessivement fluctuantes. Nous nous sentons proches de certains et distants par rapport à d’autres. Même nos sentiments pour la même personne peuvent passer d’une extrême à l’autre à cause d’un incident mineur. Le sentiment de proximité que nous éprouvons pour certains provient inévitablement de vues erronées et de l’attachement, voilà pourquoi nous devons commencer par cultiver l’équanimité. Dans notre recherche spontanée du bonheur et notre désir de triompher de la souffrance, les autres et nous sommes tous absolument identiques. A l’inverse si le fait de nourrir perpétuellement des pensées uniquement centrées sur nous-mêmes était capable de satisfaire nos aspirations égocentriques à réaliser notre propre bonheur, puisque c’est ce que nous faisons sans discontinuer depuis notre naissance, nous devrions y être parvenus depuis longtemps. Leçons de sagesse SS Dalaï Lama

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Sonam - dans mots pour maux
commenter cet article

commentaires

witney18 07/01/2011 21:03


fort juste !


Sonam 08/01/2011 09:46



Ou justement !



Anis 07/01/2011 20:49


Je te souhaite une année pleine de sagesse. Spinoza disait que nous cherchons toujours é persévérer dans notre être et je me demande si là n'est pas la racine de notre égocentrisme.


Sonam 08/01/2011 09:07



Effectivement notre ego nous gouverne continuellement et se sert de tout ce qu'il peut, d'ou l'intérêt de la vigilance sur ses états d'esprit, ce qui demande d'y associer une certaine ethique,
honnêteté, compassion: car il ne s'agit pas de s'autoflageller non plus...Quand à proner le laisser faire, cela donne complète latitude à ce cher ego ! Ou alors un lâcher prise en toute
conscience !



Présentation

  • : Le blog de Sarasvati
  • Le blog de Sarasvati
  • : De Sarasvati, source d'inspiration, de savoir et de transformation... Pour partager mes lectures, mes rencontres, mes découvertes pour un regard sur nous mêmes!
  • Contact

Recherche

Catégories