Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 mars 2011 3 30 /03 /mars /2011 09:34

Agrippine, adolescente, pleure sur son lit, sa mère essaie de la consoler « Voyons, tu es jeune, mignonne, tu vas rencontrer des tas de gens, travailler, t’amuser, tu vas faire des voyages, tu vas avoir des amants… » Mais chaque nouvelle consolation  redouble les larmes de l’ado, l’enfonce dans son cafard, sa détresse, alors la mère, à bout d’arguments et de patience, change de ton : 0326133557DVB-TFrance-2.jpg« Bon ! Vivre est horrible. On ne cesse de s’ennuyer que pour avoir peur. Tout effort est voué à l’échec. On vit seul, on meurt seul. Le monde est vide. L’amour est un leurre ; les enfants, des boulets. L’avenir est le fossoyeur de la jeunesse, et les fesses ne se remusclent jamais. » . Agrippine le long de cette tirade désespérante progressivement s’apaise : les larmes diminuent peu à peu, puis disparaissent ; une espèce de calme ou de sérénité finit par s’installer. A la fin, presque souriante, l’ado dit à sa mère : « Ca me fait du bien, ce que tu dis ! »

La vérité sur l’angoisse n’est pas angoissante ou moins angoissante que les illusions ; la vérité sur la tristesse n’est pas triste ou moins triste que le mensonge ; la vérité sur le malheur…Connaitre sa faiblesse est une force, lire Lucrèce, Montaigne, Pascal, Spinoza, Schopenhauer, Nietzsche…Et il y a une joie à connaitre. Conseils de A C-Sponville dans le « gout de vivre »

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Sonam - dans actualité
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Sarasvati
  • Le blog de Sarasvati
  • : De Sarasvati, source d'inspiration, de savoir et de transformation... Pour partager mes lectures, mes rencontres, mes découvertes pour un regard sur nous mêmes!
  • Contact

Recherche

Catégories