Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 avril 2011 7 17 /04 /avril /2011 09:26

Ou comment extraire la quintessence de l’existence telle de la poudre d’or…

C’est un plaidoyer po0417084411DVB-TFrance-2.jpgur le bonheur certes mais non de l’ordre d’une recherche d’une succession de sensations plaisantes qui est la garantie d’un épuisement certain. Quête non seulement épuisante mais qui nous rend aussi de façon certaine, vulnérable aux cond0417084429DVB-TFrance-2.jpgitions extérieures. Notre soit disant contrôle des conditions extérieures est complètement illusoire, l’univers n’est pas un catalogue de nos désirs. Notre relation au monde et aux autres contribue à un bonheur qui ne peut que se construire. C’est plus de l’ordre d’une manière d’être, d’une force intérieure née de ressources cultivées qui perdure qq soient les conditions extérieures, une plénitude aboutie. Depuis de nombreuses années des expériences sont menées confortant la neuroplasticité du cerveau, enrichies par les rencontres « Mind and life Institut » entre contemplatifs et chercheurs à la pointe dans de nombreux domaines. Le bonheur n’est pas qq chose de mesurable mais l’on peut comparer les états mentaux, ceux qui procurent une liberté intérieure et un épanouissement et ceux sous la servitude du « Moi, moi, moi » du matin au soir, haine, arrogance et obsessions qui nous rendent misérable nous et ceux qui nous entourent. L’attention, la pleine conscience et l’amour altruiste sont des potentiels à actualiser dans une pratique continue et assidue dans une joie en forme d’efforts. Il s’agit bien d’éliminer les toxines mentales pour acquérir cette force d’âme, c’est qq chose de purement empirique et pragmatique. Sénèque à la suite d’Aristote nous avait parlé du temps comme notre bien le plus précieux, ce n’est pas que nous n’en disposons pas mais nous en gaspillons beaucoup !Revoir : ici

Partager cet article

Repost 0
Published by Sonam - dans sagesse
commenter cet article

commentaires