Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 juin 2010 1 14 /06 /juin /2010 09:36

« Pourquoi  privilégier la figure du paranoïaque ? Parce qu’elle est emblématique de notre culture. » Individu dans une recherche effrénée de reconnaissance qui écarte sans autres ménagements tous les miroirs incapables de lui renvoyer une forme avantageuse. Dans sa poursuite de contrôle et de maitrise pour que la vie ne le déconcerte jamais, il forge sa puissance sur l’ennemi et sur la haine. Le rapport aux autres est fait de reddition ou triomphe, il ne peut jamais avoir tort, il n’a pas la distanciation nécessaire, ce que ne lui a pas donné son  1er entourage.

La distanciation, il l’a assurément François Roustang, qui avait depuis déjà de nombreuses années dénoncé la ferveur Freud-Lacan sans remise en cause d’une théorie de l’inconscient qui n’était qu’une hypothèse à nuancer pour l’un et l’inconscient structuré comme langage pour l’autre, courant le risque ainsi de stériliser la pensée et de pousser à l’attaque médiatisée à laquelle on assiste actuellement non toujours nuancée, elle aussi. 

Alors cet inconscient, réceptacle des pulsions, désirs et fantasmes ou réceptacle des signifiants ? Le danger est bien dans la solidification d’une instance dans ce qui reste une tentative d’arracher du sens à l’irrationnel.

Comment rendre possible la cohabitation entre les hommes qui n'ont sont plus, transformer l’animalité, l’instinctuel, le pulsionnel, les affects agressifs en sentiments altruistes ? 

Avec la nécessaire mise en raison, en ne traitant plus le symptôme comme un mal, en le replaçant sous la propre responsabilité du patient, ce que François Roustang emprunte à l’école de Palo Alto en se démarquant de l’analyse.

Mais ce n’est pas la psychanalyse qui a découvert l’horreur, le mélange d’implacable  destin et de cruauté quand l'homme ne fait plus partie de l’existence humaine, d’Eschyle à kurosawa en passant par Shakespeare, ceux là s’y reconnaissent, reste à pouvoir len traiter.

Partager cet article

Repost 0
Published by Sonam - dans mots pour maux
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Sarasvati
  • Le blog de Sarasvati
  • : De Sarasvati, source d'inspiration, de savoir et de transformation... Pour partager mes lectures, mes rencontres, mes découvertes pour un regard sur nous mêmes!
  • Contact

Recherche

Catégories