Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 décembre 2010 2 07 /12 /décembre /2010 10:34

apprendre à accepter l'inacceptable et à donner ce qu’on ne voudrait pas donner.images2_2214.jpg

C'est une pratique exigeante car elle prend notre ego à rebrousse-poil en lui apprenant à accepter l'inacceptable et à donner ce qu'il ne voudrait pas donner. Elle nous demande d'accepter d'être exposés à l'irritation, à l'indésirable, d'accepter ce à quoi habituellement nous dirions "non". Accepter signifie aussi bien accepter extérieurement l'irritation et l'indésirable du monde qui nous entoure, qu'accepter intérieurement les côtés obscurs de nous-mêmes que nous n'avons pas envie de reconnaître. Il faut accueillir le côté pénible de la situation, plutôt que le refuser et lutter contre celui-ci. Ce peut-être l'irritation qui vient de voisins bruyants, d'une parole provocante, ce peut être aussi nos blocages, nos émotions. Au lieu de résoudre le problème, le refus l'entretient et, souvent crée un crescendo de réactions en chaîne. Par contre, si l'on commence par accepter, sans réagir à priori, impulsivement, on introduit dans la situation une pause. Elle est un espace qui permet de mieux la sentir. C'est à partir de cette perception qu'il devient possible d'y répondre plus justement.  Cette acceptation doit être bien comprise car elle est fondamentalement différente d'une attitude complaisante qui croirait bon de rechercher la souffrance, cela n'a absolument rien à voir avec le dolorisme. Accepter signifie abandonner la lutte, le refus, mais ce n'est pas la volonté de prendre, de capter ou de s'approprier : en acceptant, on se laisse ainsi pénétrer par la situation à priori inacceptable ou non désirée. L'inacceptable nous pénètre jusqu'au plus profond de nous-mêmes. C'est une acceptation sans réserve : ce n'est pas un "oui, mais ...", "oui, jusqu'à un certain niveau..." C'est un oui inconditionnel, une ouverture totale. On est complètement exposé, transparent, et l'on abandonne la lutte et le rejet. (à suivre) Transcription d’une session méditation étude Septembre 1988, en lien sur cette page

Partager cet article

Repost 0
Published by Sonam - dans regards sur soi
commenter cet article

commentaires

witney18 08/12/2010 11:30


très bien dit ;


Sonam 08/12/2010 11:43



Ce n'est pas la peine d'en surajouter, de nos propres émotions, à la situation, mieux vaut donc l'accepter pour une vision plus claire et une réponse, ou pas,plus appropriée.



Présentation

  • : Le blog de Sarasvati
  • Le blog de Sarasvati
  • : De Sarasvati, source d'inspiration, de savoir et de transformation... Pour partager mes lectures, mes rencontres, mes découvertes pour un regard sur nous mêmes!
  • Contact

Recherche

Catégories