Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 janvier 2010 5 29 /01 /janvier /2010 10:45

La compassion et l'amour authentiques ne sont possibles que dans l'expérience véritable de l'autre et la participation à sa réalité. Le plus souvent, ce n’est pas l’autre que nous aimons mais notre représentation de l’autre. Si nous n'expérimentons pas pleinement la réalité de l'autre, notre amour est une version déformée de l'amour. Ce n'est plus l'autre que nous aimons mais notre version de l'autre que nous aimons en lui.

En fait, c'est nous-mêmes que nous aimons alors dans l'autre, nous projetons sur l'autre toutes sortes d'idées ou d'idéaux : notre idéal féminin, notre idéal masculin, ou toute autre image, et nous aimons en l'autre cette image ou ces idées que nous lui appliquons. C'est notre représentation  de l'autre que nous aimons. Seule l’expérience de transparence de nos projections ouvre un espace de vraie rencontre. Une véritable compassion, un véritable amour demandent que l'on voit au travers de ses1210122220DVB-TARTE.jpg projections. Seule l'expérience de la transparence de nos projections ouvre un espace dans lequel la rencontre véritable de l'autre peut prendre place. Elle instaure une proximité et une intimité dans laquelle s'établit une relation directe. Elle permet un rapprochement qui donne aussi à l'autre la possibilité de s'approcher. Ceci est très différent de l'attitude agressive dans laquelle nous poursuivrions l'autre pour lui déclarer et lui faire entendre à tout prix notre amour. Dans une telle poursuite, nous deviendrions vite un envahisseur !

Cette ouverture permet d’éviter les erreurs et les monstruosités faites au nom de l’amour. Sans cela, notre prétendu amour-compassion visera d'une façon ou d'une autre à conformer l'autre à notre version du bonheur et à lui imposer d'être une réplique de l'idéal de notre ego. Acte d'agression douloureux pour notre "aimé" et une complète perversion de l'amour. Le comprendre pour distinguer les approches de la compassion et de l'amour égocentrées et non égocentrées. Nous pourrons éviter ainsi bien des erreurs et des monstruosités faites au nom de l'amour ! La sensiblerie complaisante et gratifiante pour l’ego n’est pas le vrai amour-compassion Il faut également bien différencier la compassion-amour véritable d'une attitude trop sentimentale, encombrée d'une sensiblerie complaisante et gratifiante pour l'ego. A l'inverse des compassions égoïstes, l'amour vrai est dépossession de soi et réduction de nos projections illusoires. Il est dépassement de la perception que notre ego nous donne de l'autre et rend possible la communication avec sa réalité ; de celle-ci peut jaillir la réponse juste.

Enseignement sangha rimay en lien sur cette page

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Sonam - dans regards sur soi
commenter cet article

commentaires

beauemps 30/01/2010 21:10


merci de ton long commentaire très raisonnable - mais je ne me sens pas trop mal - il y a plus misérable - c'est vrai par contre que la vie n'est qu'un apprentissage - bonne soirée et à très
bientôt -


Sonam 31/01/2010 09:33


Non rien de misérable au contraire, la compréhension de soi amène...une grande liberté ! Se libérer de toutes ses chaines par l'apprentissage oui, rien ne vaut la pratique! Bonne journée!


witney 30/01/2010 16:21


ton article est interessant, les projections et représentations sont habituelles, parler du véritable amour et le vivre, cela s'apprend, bonne soirée
la bouche est bien brillante...


Sonam 30/01/2010 20:35


Oui trop brillante peut faire penser au désir seul alors qu'il s'agit de vrai amour, de relation cad d'altérité, comme c'est par la bouche que s'entame le dialogue, les mots pour le dire, pour
donner du sens ! Bon we merci pour le conseil!


beautemps 29/01/2010 20:59


tu es très sage - très bonne soirée


Sonam 30/01/2010 20:52


Pourquoi tu ne l'es pas ? On est prévenu à force de l'entendre le lire et l'expérimenter...Si l'on ne donne pas du sens  et que l'on ne rencontre pas véritablement l'autre et nous même par la
même occasion, on va vers de grandes frustrations et qui dit frustration dit colère et qui dit colère dit souffrances, plaintes et gémissements! Mieux vaut essayer de comprendre comment nous
fonctionnons! Je ne pense pas qu'on puisse vivre à Disney land très longtemps, la réalité nous rattrape très vite: "la vie n'est qu'un cirque Aie Ouille! Ca pique..."


Présentation

  • : Le blog de Sarasvati
  • Le blog de Sarasvati
  • : De Sarasvati, source d'inspiration, de savoir et de transformation... Pour partager mes lectures, mes rencontres, mes découvertes pour un regard sur nous mêmes!
  • Contact

Recherche

Catégories