Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 octobre 2010 1 11 /10 /octobre /2010 09:30

Juste un groupe d’humains vivant sur cette planète, chacun de ses habitants souffre d’une blessure principale et de blessures secondaires, qui le pousse dans de bons ou mauvais comportements, envers lui-même et les autres. La valeur d’un individu est bien souvent reconnue en fonction de son aptitude à répondre au besoin de l’aFrance-3-2008-11-14-12-50-37h.jpgutre. Et comme la vie est bien faite, nous sommes attirés par l’être qui nous est complémentaire, par celui ou celle qui porte la blessure susceptible de répondre à la notre. Quelles que soient les blessures que nous portons, nous sommes attirés en « résonnance » par un partenaire capable de les réveiller. Ainsi il ne pourrait pas y avoir de victime sans bourreau, et pas plus de bourreau sans victime. Tout le monde s’entraide, d’une certaine façon, une entraide morbide, certes, mais tout de même une entraide. Pour être vraiment coupable, il faudrait être conscient de ses blessures et les utiliser volontairement pour faire le mal, nous sommes tous des enfants victimes de nos blessures. Nous avons les qualités de nos défauts et les défauts de nos qualités, nous sommes à la fois porteur du pire et du meilleur. Nous naissons incomplets, ignorants et nous vivons une 1ère partie de notre vie dans l’illusion, nous quittons symboliquement le giron maternel à partir du moment ou nous cessons de croire que les autres sont responsables de nos malheurs. En effet tant que nous nous rendons pas compte que tout est en nous et que nous sommes responsables de notre vie, nous ne pouvons pas envisager de changer notre vie. 

Partager cet article

Repost 0
Published by Sonam - dans regards sur soi
commenter cet article

commentaires

witney18 12/10/2010 10:28


bien vu ! bon mardi


Sonam 12/10/2010 11:05



Certains vont peut être avoir les cheveux dressés sur la tête "Et alors et les femmes ou hommes battus", la réponse serait "Mais qu'allaient ils faire dans cette galère":  pouvoir alors
essayer avec thérapeute d'évacuer cette histoire en nous récurrente qui fait qu'on replonge dans ce genre de situations. Quand aux sociétés qui délibérément infligent des sévices aux femmes : là
nous sommes dans la barbarie!



Présentation

  • : Le blog de Sarasvati
  • Le blog de Sarasvati
  • : De Sarasvati, source d'inspiration, de savoir et de transformation... Pour partager mes lectures, mes rencontres, mes découvertes pour un regard sur nous mêmes!
  • Contact

Recherche

Catégories