Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 avril 2010 2 13 /04 /avril /2010 09:49

Pour faire suite au précédent article : Plusieurs possibilités de libération pour plusieurs possibilités de libérés . On peut dire que pour arriver à un minimum de libération de nos facteurs mentaux perturbateurs, il faut avoir réalisé la réalité de l’apparence de la personne comme étant non permanente, unitaire et dépendante. Avoir la compréhension de l’impermanence de toutes choses et de l’interdépendance des phénomènes, avoir réalisé par la méditation que quand on cherche le « je » dans les agrégats que sont le corps, la conscience, la volition, les perceptions, sensations, l’on 0411084147DVB-TFrance 2ne trouve rien en bout d’analyse. Ce qui est une 1ère réalisation de méditation et il faut parallèlement réaliser le renoncement tel qu’il est décrit cf article : Renoncement, impermanence... , ce qui veut dire une certaine pacification des perturbations mentales grossières. Pour les auditeurs, ils obtiennent toujours par la méditation analytique, une vision de la personne comme étant non autonome et substantielle, ce qui est une réalisation du non soi de la personne plus subtile. Ensuite les réalisateurs solitaires obtiennent par la progression de leur méditation une vision entre l’esprit et les phénomènes comme n’étant pas 2 entités différentes. Ce qui rejoint la vue de la psychologie en général: notre monde vu par les projections de notre esprit, mais qui ne peut être une réalisation que si elle est réellement expérimentée et intériorisée sinon cela ne reste qu’à un niveau conceptuel ou intellectuel forcément superficiel. Pour poursuivre de façon aboutie, l’on arrive à l’entrainement mental de la grande compassion et des perfections ou vertus pour annihiler tous les restes de saisie sur l’existence véritable. Cheminement plus long mais qui n’est plus dans la simple recherche d’être bien ou du calme mental seul mais à une visée beaucoup plus définitive et stable.

 

Partager cet article
Repost0

commentaires