Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 décembre 2011 4 08 /12 /décembre /2011 18:30

Freud : être dans l’illusion, c’est prendre ses désirs pour la réalité. .. Platon, Kant, Schopenhauer et Freud inspirés par les traités védiques

0823210726DVB-TTF1.jpg

 

La bonne chère, la danse, le chant et les autres plaisirs sensoriels ne ns satisfont jamais totalement. Il y a xsieurs raisons à cela. D’abord, ces plaisirs ne comblent pas à la fois le corps et l’esprit. Ensuite, ils dépendent de circonstances extérieures don t ns n’avons jamais le contrôle absolu, et ne sont donc pas toujours accessibles sur le champ, pas plus qu’ils ne sont disponibles partout et chaque fois qu’on les désire. Ils ne sont en outre d’aucune aide pour accroitre la confiance, la générosité, l’éthique, bref, ce que l’on appelle les « 7 richesses suprêmes ». On ne peut pas, non plus, emporter les causes de plaisir avec soi au moment de la mort et dans les vies futures, et les plaisirs ne représentent pas en eux-mêmes un but ultime. Par ailleurs, le processus même de la jouissance est tel que celle-ci disparait nécessairement tôt ou tard, comme l’allumette consumée par la flamme, et la moindre circonstance adverse risque en outre d’y mettre fin. Le bien être engendré par ces plaisirs, loin d’apporter une satisfaction totale, suscite un désir toujours plus intense. Asanga (vlème s)  Explication ici : Au gré de la troupe de brigands, l'esprit reste attaché aux 6 objets

Partager cet article

Repost 0
Published by Sarasvati - dans sagesse
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Sarasvati
  • Le blog de Sarasvati
  • : De Sarasvati, source d'inspiration, de savoir et de transformation... Pour partager mes lectures, mes rencontres, mes découvertes pour un regard sur nous mêmes!
  • Contact

Recherche

Catégories