Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 décembre 2010 7 05 /12 /décembre /2010 10:32

Dans cette ém1205084357DVB-TFrance 2ission Sagesses Bouddhistes  : ici  se pench1205084415DVB-TFrance 2e sur1205084423DVB-TFrance 2 les disciples femmes proches du Bouddha Sakyamuni. Parentes, courtisanes ou même vagabondes, elles purent constituer des communautés respectées de tous ; ce qui était une avancée sociale considérable pour l’Inde de l’époque. Dominique Trotignon, directeur de l’UBE (Université Bouddhiste Européenne) tout comme il l’avait fait pour les disciples masculins du Bouddha, donne ici l’histoire des trois plus grandes disciples femmes : Prâjapati, Baddha et Ambapâli. Quelques figures féminines dont la mère adoptive du bouddha pour la 1ère fondatrice de communautés, alors que la montée de la civilisation des brahmanes, très sexiste va s’imposer pour ce qui est de l’époque. Un personnage haut en couleur, de voleur et assassin va finir par mener une vie d’ascète, célèbre pour ses joutes oratoires. Et enfin la courtisane connue pour ses méditations sur l’impermanence et ce à quoi les femmes pouvaient être destinées « cette vieille bâtisse dont le plâtre tombe », la beauté qui s’effrite et le vieillissement. Ce qu’il nous en reste est le plus ancien cañon, le Therigata ou stance des anciennes qui sont des chants d’éveil. Bien qu’aucune différence de réalisation ne sépare les hommes des femmes ceux-ci leur manifestent encore une forte résistance.

Partager cet article

Repost 0
Published by Sonam - dans sagesse
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Sarasvati
  • Le blog de Sarasvati
  • : De Sarasvati, source d'inspiration, de savoir et de transformation... Pour partager mes lectures, mes rencontres, mes découvertes pour un regard sur nous mêmes!
  • Contact

Recherche

Catégories