Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 mai 2010 1 31 /05 /mai /2010 09:39

Conférence donnée à Quimper par l’association « liberté de l’’esprit » : lien sur article dont le but est de favoriser les Capturer.JPGdébats publics, les enjeux de la société nous touchent  tous, on doit trouver des moyens de pouvoir y participer par des débats, conférences, articles etc.

Le monde perd peu à peu de sa substance, la crise évolue en W et nous sommes seulement dans la 1ère petite remontée, ensuite : la chute…Avant de pouvoir remonter mais quand et comment ? Le problème étant que ceux qui sont là pour réparer les dégâts sont les mêmes qui nous ont précipité dedans, nos dirigeants font figure de girouettes ballotées au gré des masses financières servant aussi à les maintenir au pouvoir ou les desservant dans le cas de rébellion, on a vu Obama en prise avec les parlementaires achetés par de puissantes firmes. Mais comment pouvoir raisonner la griserie de l’argent facile, de l’appat du gain et de la griserie du pouvoir ? Alors  qu’au sortir de la guerre mondiale de 45, les intellectuels, économistes avaient cruellement compris la nature humaine quand elle bascule dans la cruauté et l’horreur…On avait alors la croyance dans l’autorégulation des marchés dans un modèle libéral où il y aurait convergence automatique des intérêts personnels.  C’était basé sur une participation nécessaire comme à l’idée d’un match de foot, dans la compétition, il faut un minimum de règles et de coopération. Thatcher et Reagan ont poussé ce plan Marshall jusqu’à l’ultra libéralisme, mais jusqu’ou peut on retirer l’état dans l’auto-régulation et dans cette perspective marchande alors qu’il y a un phénomène de latence et que les effets se font ressentir beaucoup plus tard. Et puis il y a eu l’invention des stocks options pour tenter d’effacer le 1er antagonisme entre les dividendes d'entreprises et celui qui a prêté, le 2ème antagonisme étant entre les dirigeants et les salariés quand ceux ci peuvent générer une force solidaire…Donc il y a eu un camp unifié avec les actionnaires suscités parles dirigeants mais par là même encourageant le court terme jusqu’au piratage, le projet seul étant de passer en bourse avec le risque de crédit et l’assimillation en agences de notation. Ou est passé l’humain dans tout ça, la variable de base du travail, alors qu’il n’existe plus de rapport de force avec les salariés et que l’automation a considérablement supprimé les emplois sans pour autant que ces derniers et aussi bien les derniers à en avoir une quelconque gratification !

Nous sommes bien à un tournant historique avec « ceux qui ont vécu au dessus de nos moyens » et ou il n’existe plus d’alternative idéologique, le communisme ayant occasionné des désastres, mais le danger est bien dans la radicalisation des opinions comme cela est en train de monter aux USA et ailleurs.

Le secteur financier est tombé  en 60, les salaires ont stagné en 70-80, nous en sommes arrivés au crédit, dépenser l’argent plus tard ou un prêt classique au logement est devenu de 30 ans avec des prêts de 5%. Quand une société  repose trop sur le crédit (1/3 d’intérêt) elle se fragilise, le crédit relie à des chaines de plus en plus longues, un tel prête à un tel qui prête etc, qui peuvent s’écrouler à la moindre défaillance. Les promesses de remboursement ne valent rien en tant que richesses virtuelles et quand les états ont injecté  de l’argent en 2007, ils ont dépassé leurs moyens : le noyé est bien sauvé, les banques sont reparties à la spéculation… sur la crise et affichent des bonus : mais le sauveur, nous tous, est parti à la mort, les états sont endettés en concurrence entre eux et avec les entreprises !

Situation explosive ! Des solutions doivent être trouvées en se méfiant des utopies et de la polarisation de l’opinion, et en urgence en arrêtant le parasitisme de la spéculation et en déconcentrant la richesse, va se poser alors le problème de la transmission entre le propriétaire et le précaire. Si vous voulez en savoir plus lisez ses livres et espérez, il parait que cela fait vivre, que ces économistes dont Joseph Stiglitz proposé pour le prix Nobel soient entendus par nos misnistres, Paul Jorion va être consulté prochainement, soyez vigilants, il s’agit de notre situation à nous tous !

Partager cet article

Repost 0
Published by Sonam - dans actualité
commenter cet article

commentaires

clovis simard 08/02/2011 01:33


Bonjour,

Vous êtes cordialement invité à visiter mon blog.

Description : Mon Blog(fermaton.over-blog.com), présente le développement mathématique de la conscience humaine.

La Page No-13: LIBERTÉ TOTALE !

C'EST MATHÉMATIQUES ?

Cordialement

Clovis Simard


Sonam 09/02/2011 14:05



J'ai une préférence pour la poésie mais il faut reconnaitre que les maths vont loin dans l'explication de notre réalité!


Articles intéressants!


 



witney18 02/06/2010 18:42


est ce que la raison pourrait devenir une vertu à developper avant que l'on aille tous dans le mur ?? bonne soirée


Sonam 03/06/2010 19:59



Oui pour une fois des efforts ont été fait pour expliquer ce qui c'est passé et l'opinion publique gronde alors qu'ils continuent à afficher leurs bonus triomphalement! Bonne soirée !



Présentation

  • : Le blog de Sarasvati
  • Le blog de Sarasvati
  • : De Sarasvati, source d'inspiration, de savoir et de transformation... Pour partager mes lectures, mes rencontres, mes découvertes pour un regard sur nous mêmes!
  • Contact

Recherche

Catégories