Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 janvier 2010 4 21 /01 /janvier /2010 10:39

Pour Spinoza dans « l’éthique », la joie ne se conquiert pas sans effort, dans un effort de connaissance et de compréhension : plus je connais le monde, l’homme, ses désirs et ses fragilités, plus je suis en mesure de les accueillir et de les aimer. Se mettre en joie c’est se mettre en éveil dans une ouverture au monde, aux autres dans une dimension d’amour. « La joie est une bouffée de beauté sous l’étreinte du verbe vivre se conjuguant au vif et au vierge du présent ; la beauté est une fulgurance de joie qui peut être exquise, sereine autant qu’abrupte, âpre et violente. » expérience mystique de Blaise Pascal dans les « pensées ».  Après le beau helen-Kerdat.JPGtemps, la pluie d’Eugène Ionesco dans un « journal en miettes » :« …Un arc en ciel, enfin, découpant la lumière, scella de nouveau l’alliance précaire de l’homme avec Dieu, c'est-à-dire la nature. Et dans cette allégresse que j’ai ressenti, le monde m’est apparu dans une autre lumière, dans une lumière toute neuve…La joie est un don du ciel. ». Du livre de l’intranquilité du poète portuguais Fernando Pessoa « Je m’apaise enfin, oui je m’apaise. Un calme profond, aussi doux qu’une chose inutile, descend jusqu’au tréfonds de mon être…Cela ne vient pas du jour doux et lent, tendre et nuageux. Ni de cette brise à peine ébauchée, presque rien, à peine plus que l’air qu’on sent déjà frémir. Ni de la teinte anonyme du ciel, tacheté de bleu ici ou là, faiblement… »

Extraits tirés de Sylvie Germain écrivain, Raphaël Enthoven philosophe et Christophe André psychothérapeute Photo d'Helen Kerdat

Partager cet article
Repost0

commentaires

L

Je trouve cet article vraiment intéressant. Il y a dans la joie, peut-être une expérience mystique, dans sons sens le plus court, l'expérience du mystère. j'adore Sylvie Germain. je trouve qu'elle
parvient à communiquer parfois cette joie par son écriture.


Répondre
S

Librivore, je me reconnais aussi dans ce nom et ce blog, oui je crois que c'est un certain aboutissement de pouvoir communiquer une Joie que ce soit dans l'écriture mais aussi dans la vie! Merci de
nous faire partager ta lecture de Sylvie germain.


Y

La présence ou la joie, c'est pour moi du pareil au même. Oui, cela est un travail à plein temps. Le gris, c'est quand il n'y a personne dans la maison.


Répondre
S

Oui c'est quand il y a la  présence qui habite la maison que vient la joie...Pourquoi vivre au sous sol sans voir la lumière et sans possibilité d'occuper tous les étages, viendra le jour ou
il n'y aura pas non plus de murs, plus de maison! travail à plein temps!


W

est ce que la joie ne peut pas être naturelle ? bonne journée


Répondre
S

Reste à retrouver notre joie d'enfant pas si simple selon Spinoza tout un travail!