Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 novembre 2010 2 16 /11 /novembre /2010 10:34

Lorsque leimages2_2221.jpgs yeux se manifestent, ils ne viennent de nulle part. Et lorsqu’ils se décomposent, ils ne vont nulle part. Ils ne se manifestent donc pas comme une entité vraie et solide. Une fois manifestés, il est certain qu’ils se décomposeront plus tard. Le karma, c'est-à-dire la somme de nos actes, existe, la rétribution existe, mais l’auteur n’existe pas. Cet agrégat cesse pour laisser place à un autre qui continue. En réalité les phénomènes ne sont que des désignations conventionnelles. Il en est ainsi pour les oreilles, le nez, la langue, le corps et le mental. Ceux-ci ne sont pas des entités vraies et solides, mais plutôt des désignations conventionnelles. Soutra de la signification transcendante de la vacuité extrait des « chants du cœur » Thich Nhat Hanh

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Sonam - dans regards sur soi
commenter cet article

commentaires

witney18 16/11/2010 15:16


j'ai du mal à comprendre cette notion, merci pour ton article


Sonam 17/11/2010 08:12



En fait cela se décline tout au long des articles, comme tu as adhéré à l'article précédent, la façon déjà dont fonctionne l'esprit, les consciences mentales, la façon dont nous appréhendons
notre réalité, qui ne peut n'être que "notre": observateur et observé...A défaut de solidifier les choses nous ne pouvons que constater l'impermanence et transformation de toute chose et les
désignations conventionnelles qui ne permettent que de traiter une partie limitée de "notre" réalité.



Présentation

  • : Le blog de Sarasvati
  • Le blog de Sarasvati
  • : De Sarasvati, source d'inspiration, de savoir et de transformation... Pour partager mes lectures, mes rencontres, mes découvertes pour un regard sur nous mêmes!
  • Contact

Recherche

Catégories