Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 mai 2012 4 03 /05 /mai /2012 09:21

Michel Odoul « dis moi ou tu as mal », revoir aussi article :  Ecouter son corps, ce qu’il a à dire…  « Pourquoi tombons-nous malades ? »Jean-Pierre Muyard à Quimper Pour les faire parler à notre conscient cette fois, regardons d’abord de quel côté se loge le mal, si c’est à droite cela correspond à la problématique relation mère ou le féminin, à gauche à celle du père ou le masculin. La hanche est d’ailleurs l’articulation primaire, l’axe basique de notre monde relationnel à la mère, lieu ou les éléments non conscients émergent vers le conscient. Les atteintes du système génito urinaire sont des difficultés de positionnement, des peurs ou révoltes, qui se retrouvent aussi dans le système circulatoire et artériel, hypoglycémie ou rejet de la mère. Le genou « je-nous » est la porte de l’acceptation, bascule entre le conscient et l’inconscient et articulation majeure de la relation à l’autre, voir alors de quel côté cela se situe. La cheville est l’articulation finale de l’extériorisé, barrière de nos critères de vie et projection de notre capacité à décider, gare aux entorses droitières ou gauchères dans notre difficulté à changer de direction. Le pied est notre point d’appui sur le sol et le monde des positions par les orteils, notre digestion situationnelle, les injustices vécues et l’évacuation d’anciens schémas.mic-copie-1.jpg

A partir de la nuque, la jonction entre le cerveau et ses exécutants du passage dans le réel, les tensions cérébrales sont des difficultés à changer d’opinions, à accepter, le neurovégétatif nous indique des inhibitions ou difficulté à répondre correctement aux sollicitations. Les affections des yeux, des peurs et fortes intensités émotionnelles, les oreilles, peurs en relation avec nos origines dans la capacité d’acceptation, la bouche ou positionnement de vie, tout ce qui concerne le cutané sont des vécus difficiles et de reconnaissance pour l’acné. L’épaule est l’articulation basique de la volonté d’action et de maitrise pour le coude, articulation qui lâche et cède, celle du poignet est la porte du choix, de l’implication avec la main dans l’action. Les maux du bras désignent notre difficulté à agir ce que l’on ressent, l’avant bras, des volontés aux réalisations. Les atteintes du système osseux et articulaire, pour les inflammations, comme l’arthrose, nous indiquent une difficulté face au changement et à nos archétypes pour l’ostéoporose. Sur l’orteil c’est une colère rentrée, rapport au passé, sur la hanche, sont en jeu nos croyances, trahison et abandon. La sciatique, selon son côté, nous indique la personne vers laquelle nous ne voulons plus aller, ce qui touche en général à la colonne vertébrale est une crispation quand à nos repères, la scoliose, le passage de l’enfance à l’adulte. Les tendinites ou émotion rentrée, crampes, empêchement, les fractures sont des atteintes à nos structures profondes. Si l’on commence à comprendre, les lieux, côtés du corps, manifestations sont autant d’indicateurs du douloureux à exprimer et qui sont en qq sorte une sorte d’exutoire. Avant de nous faire trop mal, assouplissons, détendons, réagissons!

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Sarasvati - dans mots pour maux
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Sarasvati
  • Le blog de Sarasvati
  • : De Sarasvati, source d'inspiration, de savoir et de transformation... Pour partager mes lectures, mes rencontres, mes découvertes pour un regard sur nous mêmes!
  • Contact

Recherche

Catégories