Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 octobre 2010 7 10 /10 /octobre /2010 09:31

 

"Quand nous res1010084404DVB-TFrance-2.jpgsentons du bon­heur, nous voyons que c’est incertain ; quand nous ressentons de la souffrance, nous voyons que c’est incertain; nous pensons qu’il serait bien d’aller quelque part puis nous réalisons que c’est incertain ; 1010084437DVB-TFrance-2.jpgnous croyons qu’il serait bien de rester où nous sommes puis nous réalisons que c’est incertain aussi. Nous voyons que tout, absolument tout est incertain et, à partir de là, nous vivrons en paix. Nous pourrons rester où nous sommes et être bien ou partir ailleurs et être également bien." Ajahn Chah

 Invitée : la Vénérable Ajahn Sundara (monastère Amaravati, Grande-Bretagne) : ici nous parle de la place des moniales dans le bouddhisme Theravada, ou "Petit véhicule", qui est la tradition monastique du bouddhisme d’origine et couvre principalement l’Asie du Sud- Est. Beaucoup ne possèdent pas le même statut que les moines et cherchent à faire évoluer leurs situations et conditions de nonnes, ce qui ne fait que reproduire la place de la femme dans ces sociétés comme au temps du bouddha où les nonnes devaient avoir 311 règles contre 217 pour les hommes.


Partager cet article
Repost0

commentaires

W

ah ! l'illusion du sûr et du certain ... bon dimanche


Répondre
S


Notre plus gros problème c'est la certitude...Alors comme tout est incertain: y a plus qu'à lâcher!


Bonne fin de We