Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 avril 2010 1 05 /04 /avril /2010 09:39

"Ô temps suspend ton vol", ce à quoi Alain répond à Lamartine "d'accord mais pour combien de temps?". Comment être juge et partie  quand le temps fuse en nous, Merleau-ponty. Car c'est dans le temps qu'on pense le temps, d'ailleurs on ne se penche jamais sur le temps même mais sur des éléments archivés. Le temps a une certaine épaisseur, Proust à la fin de "la recherche du temps perdu" "les hommes alors qu'ils ont une place dérisoire dans le m0404135002DVB-TARTE.jpgonde donnent une place considérable au temps". Il est partout et à la fois insaisissable, Aristote lui donne une existence obscure et imparfaite. Le temps a une double dimension de verticalité et fait d'instantanés avec en photo une allégorie du temps, un pont lors d'une inondation du Danube comme un présent, entre le passé et le futur d'un flux bouillonnant, fait de mobilité du temps par des hommes à l'arrêt et fait de discontinu par des hommes marchant. Sait on dans quel sens regarder le temps, rien n'est plus difficile à penser que le présent, l'expérience de l'instant est rare. Si l'on prend le temps élastique de Einstein illustré par le tableau de Salvador Dali "persistance de la mémoire", le temps a une sorte de viscosité qui reflue sur lui même, Bergson. Le présent contiendrait tous les passés de façon active, nous rejouons à chaque instant la totalité de nous même comme une multiplicité de flux, de faisceaux d'activités. Entre un temps des consciences, forcément subjectif et le temps de l'horloger, comment agencer différentes temporalités, on ne peut concevoir la simultanéité globale des flux, que veut dire coexister dans un temps commun. Revoir : ici

Partager cet article
Repost0

commentaires

C
voir mon blog(fermaton.over-blog.com)
Répondre
L

J'anime un café-philo dans lequel nous avions traité cette question du temps; c'est une réalité extraordinairement complexe, car comme tu le dis, il est difficile de pensr le temps quand on est
doi-même dans le temps. Il y a des interventions intéressantes sur ce sujet sur les lundis de la philosophie, de l'ENS.


Répondre
S


J'aime beaucoup ces rencontres, nous animons aussi mais un club lecture...Oui c'est très complexe, tu parles du site de l'ENS, je vais aller voir. Merci!