Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 janvier 2011 7 16 /01 /janvier /2011 10:44

Un des textes majeur0116084419DVB-TFrance-2.jpg sur le chemin de l’éveil, s’adressant aussi bien aux pratiquants qu’aux laïques car il est l’essence même de la pratique. Essence de la vie, de la mort, ni début, ni fin, car il est au-delà des mots et nous habite profondément dans notre état originel. Il est0116084434DVB-TFrance-2.jpg le texte de la prajnaparamita, de la sagesse transcendantale appartenant au mahayana, son mantra garde sa force en  un pouvoir en lui-même, il imprègne l’esprit au-delà de son sens, récité en vibration sur l’expiration. Pour le père Pierre François de Bithune, moine bénédictin c’est une liturgie plus intérieure, dans le silence d’un retour sur soi, la clef de ce zen, sans les 0116084401DVB-TFrance 2affirmations des textes catholiques. Il parle plus au cœur qu’au mental dans une philosophie qui passe par le corps, il n’y a rien que l’on ne puisse saisir. Texte qui emmène, il nait dans l’esprit en solidarité avec tous les êtres pour s’ouvrir dans notre réalité ou il n’est rien de substantiel  comprenant l’existence dans une totale interdépendance. Total lâcher prise même dans le souhait d’obtenir l’éveil, comprenant la vacuité des choses, aucune substance mais que des processus, non le néant mais le vide de qq chose, dans l’interdépendance et la transformation ou l’un interpénètre l’autre. Revoir avec Roland Rech : ici.

Partager cet article
Repost0

commentaires