Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 octobre 2008 7 19 /10 /octobre /2008 16:28
Pour voir l'émission encore une semaine cliquer sur le lien :

link
Notre existence est inclue dans un cycle de naissances et morts ou tout ce qui apparaît est voué à disparaître.
La vie ne devient pas la mort.
Le temps n'est pas séparé de l'existence, c'est une succession d'instants en instants en valeur absolue.
Le fait qu'il n'y ait pas une continuité, il ne peut y avoir de déterminisme, ces instants séparés permettent justement la possibilité de transformation.
Le fait de se rappeler la mort, nous amène à porter un regard plus intense sur notre vie.
Tout est vécu profondément comme si chaque instant était le dernier.
La pratique zazen : corps et respiration apaise le mental pour être dans l'ici et le maintenant.
(comme Tigrou cf article précédent)
On expérimente l'éternité dans l'instant.
La concentration permet le lâcher-prise par rapport à ce à quoi on est attaché, alliée à la sagesse qui réalise que rien n'a de substance puisque notre vie est une succession d'apparitions et de disparitions.
L'impermanence permet de garder l'esprit fluide, le fait de naître implique de mourir : c'est une succession de vies et de morts instant après instant.
Roland yuno Rech
Revoir émission précédente : Dans "sagesses bouddhistes" du 12/10 : l' impermanence (video)

Repost 0
Published by Sonam - dans sagesse
commenter cet article
18 octobre 2008 6 18 /10 /octobre /2008 13:00
Les conseils préparatoires :

Se trouver un endroit d'ou l'on ne sera pas dérangé...
 

Se masser pour l'énergie revitalisante...

Se sentir en harmonie avec la nature environnante...

Se relier souffle et mouvement en pleine conscience...


Et toujours tigrou...


Repost 0
Published by Sonam - dans mots pour maux
commenter cet article
17 octobre 2008 5 17 /10 /octobre /2008 15:02

Ainsi chante Milarepa le yogi :


Quand j'ai scruté le monde cet ennemi,
J'ai d'abord éprouvé du plaisir,
Et il m'attira dans ses manifestations.
Je l'ai enfin perçu comme une prison.
Aussi ai-je abandonné le monde.

J'ai ensuite considéré les richesses.
Les joyaux tout d'abord paraissent très précieux,
Puis il n'y a pas moyen de n'en pas posséder.
A la fin l'on devient comme l'abeille à son miel.
Aussi ai-je renoncé aux richesses.

En voyant cela j'ai pratiqué la noble Loi.
Pensant à la Doctrine, j'en fais le don.
Au moment de mourir, je ne regretterai rien.

Extrait des 100 000 chants de Milarepa
Repost 0
Published by Sonam - dans sagesse
commenter cet article
16 octobre 2008 4 16 /10 /octobre /2008 12:08
La 28e Journée mondiale de l’alimentation est célébrée aujourd’hui dans plus de 150 pays...
Dans dix neuf villes en France pendant quelques minutes, des dizaines de personnes se sont soudain immobilisées.
Objectif de l'ONG :alerter l'opinion publique sur l'urgence d'agir contre la faim dans le monde et la malnutrition.

                                                                                                                 Les grandes toques à l'Assemblée Nationale...
Quelque 923 millions de personnes souffrent de la faim dans le monde, soit 75 millions supplémentaires pour la seule année 2007, une hausse que la FAO attribue essentiellement à la flambée des prix des denrées et des carburants.
Environ 89% des personnes souffrant de la faim, soit 750 millions, vivent dans des pays d'Asie et d'Afrique. Dans quinze pays africains, la faim touche plus de 35% de la population.
Libération

Et pendant ce temps là : hasard du calendrier, chez nous à l'Assemblée Nationale

on fête les gourmets...




Repost 0
Published by Sonam - dans actualité
commenter cet article
15 octobre 2008 3 15 /10 /octobre /2008 10:25


Je me sens supérieur à l’autre : je développe de l’orgueil…

Je me sens égal à l’autre : je me lance dans la compétitivité…

Je me sens inférieur à l’autre : je développe de la jalousie…

Repost 0
Published by Sonam - dans regards sur soi
commenter cet article
14 octobre 2008 2 14 /10 /octobre /2008 09:34

Un jour alors que le bouddha était en méditation dans la forêt avec un groupe de disciples,
Un paysan affolé, l’air égaré leur demanda s’ils avaient vu son troupeau de vaches, et comme personne ne les avait vues, il fondit en larmes en désespérant de ce qu’il allait bien devenir…
Le bouddha en s’adressant aux moines qui l’accompagnaient leur dit qu’ils ne connaissaient pas leur bonheur de ne rien posséder…


C’était un enseignement sur l’attachement, alors je me suis mis à comptabiliser les miennes !

Mes vaches : j’en avais avant d’avoir entendu cette histoire un joli troupeau avec des bien dodues !

Avec le temps mes vaches se sont amaigries, le troupeau appauvri, cependant il est fort possible que j’en oublie de bien dodues de derrière les fourrées…

Repost 0
Published by Sonam - dans sagesse
commenter cet article
13 octobre 2008 1 13 /10 /octobre /2008 10:12

C'est l'attachement à notre propre ego qui crée de la souffrance.
On redoute la séparation, ce qui donnait un sens à notre vie, ce qui constituait notre existence.
Mais la condition même de notre existence est que tout est voué à
disparaître : l'impermanence est la véritable nature de notre réalité.
C'est pourquoi notre intérêt est de le reconnaître dans chaque instant, adopter un esprit fluide, s'harmoniser avec.
Le nirvana est un mouvement, non un lieu, cela demande une révolution de notre esprit, d'aller au delà de notre ego, de notre attachement.
Lâcher prise de tout ce qui est un obstacle, aller peu à peu de libérations en libération.
Roland Yuno Rech

"step by step" comme disent nos amis anglais, c'est possible !
L'émission est disponible (cliquer là) : sagesses bouddhistes
Précédente émission : SS Dalaï Lama dans sagesses bouddhistes du 05/10 (video)


Repost 0
Published by Sonam - dans sagesse
commenter cet article
12 octobre 2008 7 12 /10 /octobre /2008 18:07
Ce n'est plus un problème de finances mais un problème de civilisation.2013-12-09_120425.jpg
Civilisation : quand les mots sont employés à bon escient.
Ou l'on découvre que nous sommes tous très liés et que l'on ne peut plus s'en sortir seul.
On se rend compte que tôt ou tard ce qui frappe notre voisin nous frappera aussi.

D'ou la notion d'interdépendance comprise à chaud pour essayer de sauver ce qu'il y a encore à sauver.
Peut on espérer que cette compréhension va s'inscrire dans la durée ?
Peut on espérer aussi que la notion de causalité s'inscrive aussi ?
Pourtant des sonnettes d'alarme avaient été tirées nous avertissant des dommâges parfois irréversibles que nous nous causons à tous, à notre environnement, notre devenir.

Repost 0
Published by Sonam - dans actualité
commenter cet article
12 octobre 2008 7 12 /10 /octobre /2008 09:05
La tension souple sans rigidité ! la stabilité sans immobilité !

la vie est un mouvement, une respiration de 4 moments inséparables :
      -une inspiration qui conduit le coeur du jaillissemebt du printemps à la réalisation de l'été
      -une expiration qui signe le retrait inévitable de l'automne et aussi l'attente de l'hiver.

Pour apaiser le coeur
Ajuster les attitudes
Harmoniser les souffles
Cueillir l'instant..

Et Tigrou en vedette !
Repost 0
Published by Sonam - dans mots pour maux
commenter cet article
11 octobre 2008 6 11 /10 /octobre /2008 18:07
"Mon rêve serait que le plateau tibétain devienne un refuge de liberté où les hommes pourraient vivre en paix et en harmonie avec la nature.
Ce serait l'endroit où, du monde entier, l'on pourrait venir rechercher en soi-même la véritable signification de la paix, loin des tensions et des pressions qui s'exercent ailleurs.
Le Tibet pourrait ainsi devenir un lieu de réflexion où l'on s'appliquerait à promouvoir la paix et à la renforcer."
Extrait du discours d'Oslo de SS le Dalaï Lama en 1989...




Images extraites de l'émission sur Arte, hier soir.



Repost 0
Published by Sonam - dans sagesse
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Sarasvati
  • Le blog de Sarasvati
  • : De Sarasvati, source d'inspiration, de savoir et de transformation... Pour partager mes lectures, mes rencontres, mes découvertes pour un regard sur nous mêmes!
  • Contact

Recherche

Catégories