Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 novembre 2008 6 15 /11 /novembre /2008 09:39
Gwenaëlle, comme Alice n’a pas sauté de l’autre côté du miroir …
Gwenaëlle Aubry n’est pas passée de l’autre côté du miroir et a contemplé le reflet…de la laideur.
La laideur est pensée comme ce qu’on ne parvient pas à penser.
C’est une présence massive insistante qui résiste, entre la pulsion et la répulsion.
Retour sur la mythologie avec le miroir de Persée où le monstre n’a pu supporter le reflet de sa propre image.
Le tableau de Caravage de la Gorgone montre l’horreur, le chaos, l’informe, la panique.
Méduse est-elle objectivement laide ? La laideur est-elle dissymétrie, définition de Platon ?
Pour JP Vernant c’est une figure du double.
C’est l’effroi du regard d’autrui par son propre spectacle.
La beauté artistique vient comme conjuration de la laideur, conjurer la puissance des spectres.
La laideur est elle révélation d’un secret ? L’envers du monde, le fond de l’être.
Comme Sartre, à qui, lui a été révélé la laideur et la violence en même temps dans son enfance, ce qui a eu une fonction déterminante.
Dans Bérénice d’Aragon, il y a comme une vitalité de la laideur, la belle représentation d’une chose laide.
En même temps, la laideur fascine, source de tout regard entre le dicible et l’indicible, ex du tableau de Courbet « l’origine du monde ».
Rilke cite la grâce de l’artiste de dire l’être dans son entier : Baudelaire et sa charogne.
L’artiste Orlan : notre vie s’use en transfigurations, de l’ordre de la chirurgie, décrire de l'intérieur l'expérience de la laideur.

Pour revoir l'émission, cliquer : ici
Pourtant tout comme Alice, ça vaut le coup d'aller voir de l'autre côté du miroir...
Aller...Aller...
Au delà de tout reflet...
Vers une autre réalité...
Celle que les poêtes ont touché...
Que les enfants ont tutoyé...
Que les ermites ont réalisé...
Partager cet article
Repost0
14 novembre 2008 5 14 /11 /novembre /2008 18:54

Nul ne peut atteindre l'aube sans passer par le chemin de la nuit.

Khalil Gibran
Partager cet article
Repost0
13 novembre 2008 4 13 /11 /novembre /2008 19:59
                                                                                                  Vous aimez aujourd'hui sur vos épaules
                                                                                                  L'amoncellement des honneurs.
                                                                                                  Mais souvenez vous qu''à la mort
                                                                                                  Vous partirez sans protection ni refuge.

                                                                                                  Vous aimez aujourd'hui la profusion
                                                                                                  Des liens de famille et de voisinage.
                                                                                                  Mais souvenez vous qu'à la mort
                            Vous vous séparerez des parents, des amis.

                            Vous aimez aujourd'hui accumuler
                             Richesses, fils, assistants, serviteurs.

                             Mais souvenez vous qu'à la mort
                             Vous partirez nu, les mains vides, démuni.

                             vous aimez aujourd'hui la jubilation
                             De votre chair et l'éclat de vos sens.
                             Mais souvenez vous qu'à la mort
                             Votre perdrez la liberté d'en jouir.

                             Vous aimez aujourd'hui l'alliance
                             De mets savoureux et de friandises.
                             Mais souvenez vous qu'à la mort
                             Vous n'aurez plus que la salive en bouche.

  
Pour retrouver un autre extrait des 100 000 chants : La pleine lune s'en va : un chant de Milarepa...
Milarepa est revenu nous visiter, satisfait de notre travail de détachement de la dernière pleine lune, voir : Liste interactive de « nos vaches » ou attachements…

Partager cet article
Repost0
12 novembre 2008 3 12 /11 /novembre /2008 13:40

Dolto en pionnière de la vie fœtale…
Entretien en 1983, 5 ans avant sa mort avec Michèle Montreley, analyste.
Françoise Dolto en pionnière de la vie psychique du stade archaïque, qui est une assise au développement post natal.

C’est au niveau fœtal que se grave les sensations.
Elle recommande le bercement au nouveau né, qui est un rythme à 2 temps et une métaphore de son cœur pendulaire, indispensable à son besoin de sécurité par le rappel de la vie utérine.
Elle évoque plusieurs cas ou
il est important de mettre des mots sur une souffrance, un non dit, pour que cette souffrance fasse partie de l’humanisation une fois qu’elle est communiquée.
La compassion ce n’est plus souffrir avec, mais rejoindre la personne, là ou son identité s’est nouée, une capacité d’émotion fondamentale.
Dans la phobie, c’est une terreur de la mort, comme s’il y avait réellement meurtre.
La fièvre peut être l’expression d’une régression ombilicale, une fièvre d’émotion.
Dolto a pointé dans les psychoses,
l’obstacle familial, tant la guérison serait un bouleversement pour l’ensemble de la famille.
1er volet, pour revoir , cliquer : ici
Partager cet article
Repost0
10 novembre 2008 1 10 /11 /novembre /2008 19:13

Entretien du "Monde" pour la sortie du livre de Matthieu Ricard.
Après avoir fait de la recherche en génie cellulaire, vous avez embrassé le bouddhisme, et vous êtes l'interprète en français du dalaï-lama. Pourquoi avoir consacré un livre à la méditation ?


La méditation, cela ne veut rien dire en soi : on médite sur quelque chose. Ce n'est pas faire le vide dans son esprit, ce n'est pas se relaxer, c'est cultiver, développer certaines aptitudes, certaines facultés.
"L'art de la méditation" de Matthieu Ricard (audio) (suite)
Que montrent ces recherches des bienfaits de la méditation sur la santé ?
Avec l'IRM, l'électroencéphalo-gramme, la présence de cortisone dans la salive qui mesure le stress, on note les différences entre un état au repos et un état méditatif, entre des sujets entraînés ou non. Ces travaux donnent des résultats significatifs sur le renforcement du système immunitaire, la diminution de l'anxiété, de la colère, de la tendance à la dépression, pour ne citer que cela, et puis sur de nombreux aspects cliniques, comme l'accélération de la guérison du psoriasis ou encore la baisse de la tension artérielle.

Les travaux sur la pleine conscience - être pleinement conscient de ses sensations - ont démontré son efficacité sur la réduction du stress et de la rumination mentale. On commence à parler des neurosciences contemplatives comme d'une nouvelle branche de recherche à part entière. Surtout aux Etats-Unis, mais aussi à Zurich (Suisse) et à Maastricht (Pays-Bas), où sont étudiées, en laboratoire, l'empathie et la compassion.

L'empathie, c'est se mettre en résonance avec les émotions et les sentiments de quelqu'un. Vis-à-vis de la joie : quelqu'un est joyeux, cela déteint un peu sur vous comme une contagion. Ou vis-à-vis de la souffrance. Les aires du cerveau qui sont activées sont les mêmes : vous éprouvez de la souffrance en sachant de manière cognitive que ce n'est pas vous, mais la souffrance est réelle et indistincte de votre propre souffrance.

Ces travaux ont montré que si on ajoute une sorte d'amour inconditionnel, une bienveillance, cela pallie les effets de l'empathie qui engendre la détresse.

Partager cet article
Repost0
9 novembre 2008 7 09 /11 /novembre /2008 20:18

La fortitude ou force de l'âme née de la puissance de la pratique...

Dans Sagesse bouddhiste du 09/11 : pour revoir l'émission, cliquer  : ici

Plus on touche à la perfection de la sagesse, plus on se sent fort.

Cette vérité de la sagesse est atteinte
par le recueillement pur et dur dans la posture de zazen (de méditation).
Rien dans l'univers n'a de substance propre...Tout est impermanent...

C'est quand on appréhende cela, autrement que par l'intellect seul, alors on peut obtenir la paix et la détermination.

Mettre son énergie à ne pas encombrer sa vie,
pour pouvoir se relier à la réalité de notre origine.
Oeuvrer pour le bien, c'est ne pas encombrer la conscience avec les conséquences de nos actes négatifs.
Cultiver cette fortitude de façon indissociable avec les autres vertus que sont la générosité, l'éthique, la patience, le courage, la concentration et la sagesse.
La perfection dans  l'une renforce dans la pratique des autres.
Révérend Kengan D. Robert
Pour développer un  peu plus voir :  Dans "sagesses bouddhistes" du 12/10 : l' impermanence (video)
Partager cet article
Repost0
6 novembre 2008 4 06 /11 /novembre /2008 18:05
"C'est la 1ère fois de ma vie ou j'aurais voulu voter" déclare aujourd'hui dans libé Matthieu Ricard et il poursuit :
"Nous vivons un moment historique après en avoir tellement bavé pendant les années de la présidence Bush.
Et dire que les républicains avaient choisi Sarah Palin comme colistiaire de J. Mac Cain !

Une créationniste pouvait accéder à la tête des USA, on croit rêver !
Obama est l'un des plus ardents partisans de la cause tibétaine, j'ai hâte d'assister à la re
ncontre entre le Dalaï Lama et le nouveau président, il y aura un tilt entre ces 2 hommes...
Je me sens en harmonie avec le style d'Obama. Emotionellement, c'est incroyable : je suis frappé par la qualité humaine de sa présence, par sa curiosité, par sa relation aux autres...
C'est un esprit ouvert qui cherche toujours la racine des problèmes par le dialogue plutôt que par l'usage de la force.
Après des années de dogmatisme des néoconservateurs et des évangélistes, il est en position d'incarner une politique de la compassion.
Mais il hérite d'une maison délabrée...Il risque d'avoir un mal fou à réparer les dégats."

En attendant, nous, on est sur un petit nuage...

Partager cet article
Repost0
5 novembre 2008 3 05 /11 /novembre /2008 08:35
La responsabilité…ou l’acte politique disséqué…
Jérôme Truc et Raphaël Enthoven
La responsabilité c’est assumer l’humanité,  la liberté suppose de se conduire responsable.
Max Weber définit la responsabilité par l’éthique de conviction, qui se rapproche du devoir, et par l’éthique de la responsabilité, dans le calcul des conséquences de tout acte.
L’auteur est l’origine de son acte, on peut agir librement mais on ne maîtrise pas les cons
équences de nos actes, qui deviennent imprévisibles.
De la responsabilité se pose alors le problème de la culpabilité, où est la limite ?
On a tendance à les confondre et le coupable est alors responsable.
Dans le célèbre procès d’Eichman sur la responsabilité nazie, il s’est défendu en prônant la bonne conscience du devoir du fonctionnaire…
D’ou la banalité du mal, de l’inhumanité...
 Avec toutes les bonnes raisons du monde, on peut entraîner les conséquences les plus désastreuses.
 C'est alors que kant parle de considérer autrui  « comme une fin et jamais comme un moyen » pour contrecarrer notre égoïsme naturel, source des désastres.
Et c’est là qu’on en vient à l’acte politique avec une photo de Raffarin, trinquant avec le président chinois, le « boucher de Lhassa »…
La politique est une affaire de compromis…Et du compromis à la compromission...
La morale n’a pas sa place en politique…
La politique c’est faire avec la violence…
Il y aurait de l’essence machiavélique dans la politiqu
e…
                                 "............"
Pour voir l''émission, cliquer ici : link
Pour toutes les revoir :
http://www.arte.tv/fr/accueil/Comprendre-le-monde/philosophie/2235124,CmC=2285288.html
Merci à Yog pour l'info!
Partager cet article
Repost0
1 novembre 2008 6 01 /11 /novembre /2008 08:00

Chose promise chose due…
Suite à l’article sur la présentation de « mes vaches » cf : la petite histoire de mes "vaches"  
Quel est l'état de notre propre troupeau ?
S'il n'y avait pas cette saisie, et cette crispation dans la peur de perdre nos "objets" d'attachement, on n'en ferait pas tout un fromage !
  Je laisse la liste ouverte pour toutes les « vaches » que vous rajouterez…
Et n’oubliez pas celles qui ont tendance à se cacher derrière les fourrées…
  Cette liste se poursuit grâce à vos commentaires...
Ensuite on les laissera repartir dans la vacuité, j’espère !
Pour  démarrer…

Tous les doudous…Chouchous…et loulous…A poils, plumes, doux et…tout poilu !
Tous les « gazou…gazou »…Avec ceux énumérés ci-dessus !
Tous les froufrous, bijoux…Fashion ou non !
Tous les « jou jou »…Avec ou sans écran !
Tous les ragoûts et « glou glou »…Il est des nô..ooo…tres !
Tous les « coucou » et « rou…rou… »…Que vous me semblez beau ! drôle etc…
Tous les tics et tocs…Hortensias bien taillés…
Toutes les breloques…Ce qui depuis des années est amassé…

A vous…La liste se poursuit dans "commentaire"...
A bientôt ! D'ici quelques jours...
Merci à Philarmor -  Annie -  Emmanuel -  Pattsy  -  Swadisthana  - Yog... 
Pour ce partage :  leurs  témoignages et réflexions...

Partager cet article
Repost0
31 octobre 2008 5 31 /10 /octobre /2008 00:04

Sa sainteté le dalaï-lama estime qu'il n'est plus possible de parvenir à un accord avec la Chine sur l'autonomie de la «province» himalayenne, annexée par Pékin en 1951, «nous devons être réalistes, il n'y a pas d'espoir, le gouvernement chinois ne souhaite tout simplement pas régler la question» du Tibet.

Dans ce contexte, quelque 300 représentants de la communauté tibétaine se réuniront du 17 au 22 novembre à Dharamsala,
dans le nord de l'Inde, où SS le dalaï-lama vit en exil depuis 1959.
Les participants de cette grande réunion examineront «d'autres options» que la «voie moyenne», «l'autonomie culturelle» pour le Tibet.
Rappelons que le gouvernement en exil est une démocratie...
Plusieurs séries d'entretiens menés officiellement depuis 2002 entre ses émissaires et Pékin  n'ont rien donné.
 Le conseiller de SS le Dalaï Lama, Tenzin Talkha, a indiqué  qu'il n'envisage pas de prendre sa retraite pour couper court aux rumeurs consécutives à son hospitalisation pour «douleurs abdominales», début septembre, et à la longue convalescence d'un mois qui a suivi. Ses voyages prévus au mois d'octobre, en Allemagne et en Suisse, avaient été annulés.
"le mouvement tibétain demeurera non violent" en référence à la terrible répression subie après les émeutes survenues au printemps dernier à Lhassa, événements qui n'ont finalement guère remis en cause la participation aux JO de Pékin, de nos dirigeants politiques se proclamant des droits de l'homme.
«la frustration croît» chez les six millions de Tibétains, selon le premier ministre du gouvernement en exil, Samdhong Rinpoche, le mois prochain à Dharamsala, «les gens vont soulever cette question» de l'indépendance. 
«L'indépendance est la seule solution et nous aimerions soumettre une proposition en ce sens en novembre»
, a déclaré pour sa part le président du Congrès de la jeunesse tibétaine, Tsewang Rigzin.
Pékin, qui semble craindre de nouveaux débordements, a confirmé mercredi la tenue prochaine d'une nouvelle rencontre avec les émissaires tibétains.
Rappelons que de nouveaux gisements minéraux exceptionnels au Tibet et au Turkestan oriental viennent d'être découverts : Cuivre, Fer, Plomb, Zinc, Or, Potasse
 Encore de nouvelles raisons d’occupation du terriroire du Tibet par la République Populaire de Chine. Ceci confirme bien le nom chinois du Tibet : "Maison des Trésors de l’Ouest".



Partager cet article
Repost0