Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 mai 2010 1 17 /05 /mai /2010 09:59

En partant de Descartes qui a cherché le pilote en son navire pour un corps qui n’en fait qu’à sa tête. Les questions que l’on est en droit de se poser, comment l’esprit est mêlé au corps et s’i0502134316DVB-TARTE.jpgl y avait hétérogénéité comment peuvent ils alors agir de l’un sur l’autre ? Car il est impensable de concilier des choses de nature différente, l’une immatérielle l’autre matérielle. L’indépendance de l’esprit est illustrée par le cas de paralysie de J Dominique Baudy à qui il ne reste que le battement d’un cil, le biais par lequel la pensée peut passer.

Platon dans Le Phédon parle de fantômes ombreux d’âmes qui n’auraient pu s’affranchir de leur corps, là ou philosopher c’est apprendre à mourir. Mais pour Plotin, le corps ne doit pas être une entrave à l’âme, on pourrait même dire qu’il doit être suffisamment en confort pour permettre à l’esprit de penser. Pour aller plus loin revoir : Quelle est l’origine du soi ? Si l’on prend l’exemple d’un chariot… et : Cerveau, esprit ou psychisme

Partager cet article
Repost0
16 mai 2010 7 16 /05 /mai /2010 09:40

Mon jardin petit à petitjardin.jpg

A pris des allures de paradis

La nature encore endormie

Distille sa sève engourdie

Des feuilles timides ont surgies 

Les fleurs parsemées ont jaillies

Et le jaune s’est vite enhardi

Sur un pré devenu prairie

Mes minuscules amis nourris

Du temps d'un sol encore durci

Finissent par donner le tournis

Allées et venues de leurs nids

Leur musique a tout envahigif-oiseaux-6.gif

Pour nous déjà conquis  

Mais...qu'est ce qu'il lui a pris...

A faire des rimes en i...i...i

Juste une envie...

Partager cet article
Repost0
3 mai 2010 1 03 /05 /mai /2010 09:59
Partager cet article
Repost0
8 avril 2010 4 08 /04 /avril /2010 09:42

...les plus pauvres toujours plus pauvres… Enquête qui date pourtant de 2007 avant la joyeuse crise financière, économique etc...Et que nos bulletins de vote continuent de réconforter les inégalités…Quels sont les projets de vie des uns et des autres dans une société individualiste ou chacun doit pouvoir assurer ses arrières, tandis que d’autres en profitent de façon ostentatoi6Mil.jpgre. La famille qui permettait le soutien tout de même, s’est éclatée, la question est qui va pouvoir décharger des parents surbookés. Enfants eux même surbookés un peu déphasés par les lieux multiples de vie qu’ils doivent enchainés. Et comment dans une société hyper exigeante pouvoir encore avoir des espaces de liberté, des possibilités réelles de choix et des capacités de rebondir si l’on a accumulé les voies sans issues. Comment donner à chacun un certain maintien quand tout est mouvant autour de soi, comment permettre l’adaptabilité avec du contraignant ? La vie collective est devenue un espace tyrannique : « moi je » en lutte avec tous les autres « moi je », interchangeabilité a ses effets en miroir. Le « tout est de la faute des autres » va devoir se transformer en « qu’est ce que je vais pouvoir proposer ou transformer pour » avec un projet qui lui doit passer par l’aval du collectif. 

Alors que sort un documentaire de Coline Serreau sur les profits de qqs grands groupes industriels qui ont épuisé dame nature de toute la diversité des semences qu’elle nous offrait généreusement, saturé nos sols par les déversions chimiques parfois de ces mêmes groupes, va-t-on encore croire aux vetos de nos politiques bien trop préoccupés par leurs guéguerres intestines.

Alors quels projets collectifs, associatifs ? Qqs 'uns qui se sont déjà mis en place, juste bien savoir consommer, produire comme avec les amap, groupements de productions de proximité et autres alternatives comme le commerce équitable, ou systèmes d'échange, vous pouvez même choisir vos banques solidaires. Jamais trop bien servi que par soi même juste être avisé.


 

Partager cet article
Repost0
26 mars 2010 5 26 /03 /mars /2010 10:41

shutter.JPG

Sans dévoiler l'histoire et en garder tout le suspens, une plongée cette fois dans la folie meurtrière de mondes intérieurs perturbés, qui si l'on s'y réfère à tous les mythes de l'humanité (cf C Lévi Strauss, Freud etc) sont empreints de violence, envie-désir, meurtres et autres réjouissances. Dans le cas d'un esprit largement envahi par ses perturbations suite à des traumas, évènements chocs, ces scénarios d’horreurs ne vont plus lui être possible d’être accepté abruptement, il va alors développer d'autres histoires qui vont finir par s'embrouiller et se télescoper entre elles. Bienvenue donc dans le monde de ces esprits habités ou la folie n'est qu'une différence de degrés d'intensité avec ce qui va pouvoir être accepté ou pas pour vivre dans une certaine norme.

Pourquoi avons nous tant d'attrait pour les histoires sordides, pourquoi sommes nous autant voyeurs de ce que les journaux, médias nous colportent avec complaisance ? Peut être une résurgence de certains de nos propres scénarios archaïques, qui s’ils n’ont pas été travaillés vont vite devenir envahissants et laisser libre cours à leur apparition. Tout le travail étant de les mettre à distance après avoir accepté de les regarder comme faisant bien partie de nous, jusqu'aux scénarios de violence-meurtres sinon agis, parlés ou pensés contre tout ce qui peut nous faire obstacle. S’ils sont encore projetés à l’extérieur, aux autres, aucunes chances encore  de démasquer  ce « Moi » tant chéri qui ne va plus pouvoir  les contenir.  

 

Partager cet article
Repost0
25 mars 2010 4 25 /03 /mars /2010 10:43
Dégagement mélancolico-farceur pour un intellectuel qui reconnait qu'en tant que tel, il n'est plus lui et ses confrères en influence majeure sur notre société. Les nouvelles influences viennent de la planète people, c'est pourquoi notre pdg national et affairiste a épousé une ex-mannequin chanteuse. Pe1104121916DVB-TARTE.jpgnsez que Mikael Jackson a fait 45mn à la messe du 20H alors que même Le général de Gaules n'a pas dépassé 35mn, certes la musique est universelle mais on peut s'interroger sur le message véhiculé par un saltimbanque qui bouge bien au point d'occulter le reste de l'actualité dans le monde, des guerres bien sûr! Désabusement amusé d'un philosophe qui en tant que tel est voué à commenter les livres d'autres philosophes, beaucoup d'écrits et de formules complexes pour ce que la littérature peut décrire en qqs lignes. Auteurs qui s'échinent à s'appesantir sur leurs propres écueils tel Sartre qui a écrit sur l'engagement, lui qui en a eu peu pendant les évènements 40-45 et qui vivait près de maman, alors que le philosophe Jean Cavaillès mourrait sous les balles allemandes. Ironie des festivités du 18 Juin ou tous ceux qui restaient prudemment sous l'égide du gouvernement de Vichy vont prendre le train pour Londres, un train en retard, car sur 90 préfets un seul a payé de son courage. Le courage d'accepter d'être contre vents et marées et de conserver son cap, navigation solitaire bien souvent mais grande liberté de pouvoir tracer. Amusement de voir Nelson Mandela adulé par ceux là même ou leurs collègues qui l'avaient condamné comme agitateur communiste, privilège de la classe politique d'être sous vent porteur et d'offrir un manège de girouettes sous nos yeux désabusés. Il faut se secouer pour aller mettre son bulletin pour Duchmok ou Duchmol dont la victoire tels les matchs sportifs vont vers tel ou tel camp, justifiant les qqs privilèges de voiture de fonction et autres grimaceries avantageuses, bien loin de tous engagements dégagés!
Partager cet article
Repost0
22 mars 2010 1 22 /03 /mars /2010 10:37

images3 2454Alors que nos télés, journaux ont consacré toutes leurs éditions aux résultats de nos campagnes bien françaises, alors que les têtes de combattant(e)s sonné(e)s remplissent nos écrans.  Il s’agit bien de combats de boxe si l’on en doutait encore car même dans le camp des gagnants on se gausse d’avoir mis au tapis un certain nombre d’adversaires. Pendant ce temps, pourrait bien être occulté une magnifique victoire pour des millions de personnes, Barack Obama a réussi son pari bien que de justesse 219 voix contre 212, n’ayant pas le suffrage même dans son propre camp. Tandis que Sarah Pamaligne a mené campagne, bien de chez nous, pour sauver l’étendard du commerce et des assurances en l’occurrence. Preuve s’il le fallait du courage et de la ténacité nécessaires pour  amener qqs progrés pour des personnes qui ne comprennent pas toujours les enjeux et se laissent facilement endormir par de beaux discours ou jolis minois qui ne leur veulent pas toujours grand bien.

 

Partager cet article
Repost0
9 mars 2010 2 09 /03 /mars /2010 10:31

Juste pour ne pas oublier que le pays avec lequel nos régions multiplient les éch 0218131147DVB-TFrance 2anges en vue de marchés prometteurs n'est pas une démocratie...

Il y a même des déclarations dans certaine ville de la pointe ouest, pour ne pas la citer, ou l'on n'hésite pas à déclarer que la Chine sort le Tibet d'un régime féodal (!) Quand la politique ressemble à la cour de maternelle . Manifestation nationale de solidarité avec le Tibet. Le mercredi 10 mars 2010 à 15h au Trocadéro à Paris. — - Une marche de protestation vers l’Ambassade de "la République populaire de Chine" avant de se diriger vers le Mur de la paix au Champ de Mars. Le Tibet marquera le 51ème anniversaire du soulèvement national contre l’occupation chinoise du Tibet et cette année correspond aussi à 60 ans d’invasion chinoise sur le sol du territoire tibétain, suite à la guerre d’agression contre l’Etat.

Partager cet article
Repost0
8 mars 2010 1 08 /03 /mars /2010 10:37

  Dans ce monde de ...! A condition que sous prétexte de parité en politique, elles ne fassent pas monter leur taux de testostérone pour les égaler en jeux de pouvoir. Elles ne seraient pas dignes des combats de coqs auxquels nous sommes tenus d’assister dans ces tristes arrières cours de basses basses-cours. Rappelons qu'en matière d'exclusion elles sont les mieux placées, 80% dans les smicards, 80% dans le travail précaire, voir :  Le monde des invi0817132156DVB-TFrance 2sibles, la masse noire des précaires et 30% de salaire en moins à travail égal. Ca laisse rêveur...D'autant que la crise n'arrange pas les choses ! Rien que le fait qu'une journée leur soit dédiée est symptomatique d'une société, est ce encore une utopie de plus alors que celles qui s’élancent dans l’arène reçoivent encore basses insultes machistes et coups bas de rivales. « L’égalité des femmes sera significative le jour ou elles occuperont des postes avec moindre compétences… ». Saluons les mères courage qui ailleurs rêvent aussi d'un monde meilleur. On les encourage sur ce blog : La libération des femmes s’avère plus celle des hommes dédouanés de leurs responsabilités

  Elisabeth Badinter sort du conflit la femme et la mère

Partager cet article
Repost0
2 mars 2010 2 02 /03 /mars /2010 10:42

Penser que les catastrophes se passent chez les plus exposés,images3-2454.JPG

Jamais on ne pourrait imaginer que cela puisse nous arriver.

Drôles d’heures, de jours, de mois, d’années à thésauriser

Pour voir le fruit d’une vie en quelques secondes s’envoler

Pourquoi sur 4 murs et des bouts de bois vouloir tout placer

Est-ce l’or ou le mouchoir qui nous permet de nous moucher ?

Quand on finit surpris par ne plus pouvoir que constater.

Coulées de boue, incendies, pillages, tremblements de terre

Ce qui nous a appartenus beaux objets s’en sont allés.

Quelles sont les valeurs refuges qui peuvent se multiplier

Quels meilleurs placements que l’amour et la solidarité

Quand on se retrouve nu sans savoir sur qui compter.

Photo prise à Quimper: humour dans le défilé

 

Partager cet article
Repost0