Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 octobre 2008 4 30 /10 /octobre /2008 00:01

Le cercle de silence est l'action d'un collectif de citoyens qui refusent le traitement inhumain que la République réserve aux migrants en situation irrégulière du fait de dispositions législatives, nationales ou européennes, contraires aux droits fondamentaux de la personne humaine.
"Ce sont les Franciscains de Toulouse qui ont inventé les "cercles de silence", ces rassemblements qui protestent sans un  mot contre la situation faite en France aux étrangers sans papiers. D'autres villes s'y sont mises depuis, certains prient, d'autres pas. Certains, beaucoup, ont depuis longtemps dépassé l'âge des barricades, d'autres pas. Ils ne diront pas qui ils sont ni d'où ils viennent.
Tout au plus sait-on que différentes organisations, religieuses mais pas seulement, ont appelé au rassemblement.
Mais ce silence... Ils se tiennent tous droits et recueillis, forçant les passants à chuchoter.  Parfois les passants se joignent au cercle qui s'agrandit jusqu'à 150 personnes. Quelques pressés, pas beaucoup, traversent le cercle sans rien regarder. Sans perturber les gens de la ronde.
liens directs vers les lieux et dates, fréquences de rendez-vous dans les villes de France :
 -http://ddata.over-blog.com/xxxyyy/0/59/41/59/R-cap_cercles_de_silence_en_France_101008-diff.pdf
-http://web.mac.com/michel.durand/les_cercles_de_Silence/les_villes.html
Si vous voulez en savoir plus , RDV dans la maison d'Emmanuel en lien sur le blog...
Partager cet article
Repost0
25 octobre 2008 6 25 /10 /octobre /2008 23:05

On ne possède pas le bonheur comme une acquisition définitive. Il s'agit à chaque instant de faire jaillir une étincelle de joie. Ne l'oublions pas : "Souris au monde et le monde te sourira."


Voici mon extraordinaire expérience : en 1993, après 22 ans passés dans les bidonvilles du Caire où la joie de vivre court de cabane en cabane, je rentre en France.
Choc terrible : la morosité court de demeure en demeure, on ne se regarde pas, on ne se parle pas, on ne se connaît pas. Pendant ce temps, la joie chante là où l'on vit sans eau, sans électricité, sans loisirs, mais dans la fraternité quotidienne.
Bonheur, où loges-tu ?
Dans l'abondance des biens ou dans la relation, la fraîcheur du coeur à coeur ?  

 Dans ce monde violent, je suis frappée par le nombre de ceux qui savent ne pas écraser l’autre, mais le respecter. Je suis éblouie de ce qu’un être libre peut donner de lui-même. C’est là la beauté du mystère de l’homme.

Méfions nous du divertissement qui nous conduit à vivre sans cesse dans le bruit, l’agitation, la suroccupation permanente, pour oublier que nous mourrons un jour et pour échapper à la question : « A quoi ça sert de vivre ? »

Partager cet article
Repost0
25 octobre 2008 6 25 /10 /octobre /2008 00:00
Rama Yade demande à la Chine de libérer Hu Jia
 
"La Chine, comme les autres puissances, a des devoirs, des responsabilités", a déclaré la secrétaire d'Etat aux droits de l'homme.
  Rama Yade a souligné que la France avait réclamé à plusieurs reprises la libération du dissident, condamné en avril à trois ans et demi de prison par la justice chinoise.
"Nous pensons que c'est un militant des droits de l'Homme qui doit aujourd'hui être libéré", a encore déclaré la secrétaire d'Etat.

  C'est "Au nom des sans-voix de Chine et du Tibet" et malgré les pressions de Pékin, que le Parlement européen a décerné son prix à Hu Jia.
Pékin a aussitôt réagi via son ministre des Affaires étrangères pour exprimer son "fort mécontentement".
  Ce prix est décerné alors que Nicolas Sarkozy préside vendredi et samedi à Pékin le 7e sommet de l'Asem, qui réunit les 27 pays de l'UE et les pays asiatiques.
Or, le président de la Commission européenne José Manuel Barroso a assuré jeudi que "tous les sujets", y compris les plus sensibles, seraient abordés.


Espérons qu'il y aura la session de rattrapage en rapport avec le gros gâchis de cet été avec les JO..

Encore raté !
.
Partager cet article
Repost0
24 octobre 2008 5 24 /10 /octobre /2008 00:00

L’un des plus proches collaborateurs et traducteur officiel en France du dalaï lama, Matthieu Ricard publie son dernier ouvrage, L’art de la méditation, chez Nil Éditions.

Quelques mots sur cet homme au parcours hors du commun : il est le fils du philosophe, essayiste, journaliste et académicien Jean-François Revel et de la peintre Yahne Le Toumelin.

Après une thèse en génétique cellulaire à l’Institut Pasteur (sous la direction du Pr. François Jacob, Prix Nobel de Médecine), il décide de s’établir dans l’Himalaya où il vit depuis 1972, étudiant et pratiquant le bouddhisme tibétain auprès de grands maîtres spirituels, Kangyur Rinpoché puis Dilgo Khyentse Rinpoché. C’est en 1979 qu’il devient moine.

Il réside actuellement au monastère de Shéchèn au Népal.


Interview  pour l'écouter : france info

      

La méditation, cela ne veut rien dire en soi : on médite sur quelque chose. Ce n'est pas faire le vide dans son esprit, ce n'est pas se relaxer, c'est cultiver, développer certaines aptitudes, certaines facultés.

Ayant vécu quarante ans dans l'Himalaya où j'ai médité 40 000 heures, je me suis retrouvé, en 2000, projeté dans la recherche en neurosciences. Un peu comme un cobaye, pour inspirer d'autres "méditants" à participer à ces recherches, mais aussi en temps que collaborateur, pour étudier ce qui se passe dans le cerveau.

L'objectif est de comprendre comment un individu qui a la maîtrise de son esprit va diriger cet esprit, entrer ou sortir de l'état de méditation, focaliser son attention, pendant quarante-cinq minutes, sans être distrait.

Le cobaye décrit avec une grande précision ce qu'il a fait. Je vais trois ou quatre fois par an dans les laboratoires, j'ai dû l'équivalent de 200 ou 300 heures d'IRM (imagerie par résonance magnétique).

Richard Davidson, un grand scientifique, avec qui ces travaux ont commencé à Madison, dans l'Etat de Wisconsin (Etats-Unis), a tenu à ce que je sois cosignataire du compte rendu pour bien marquer le fait que les méditants sont des collaborateurs à part entière...(suite)




Partager cet article
Repost0
22 octobre 2008 3 22 /10 /octobre /2008 13:20
Raphaël Enthoven, animateur à France culture, prof à polytechnique, ex compagnon de Carla Bruni

Il est accompagné de Céline Spector, les 2 philosophes analysent le…pouvoir…

Ils commentent la photo de…N. Sarkozy en short… qui gravit les marches de l’Elysée.
Photo ou notre président n’est pas vraiment à son avantage, on passe ensuite la photo de Fidel Castro en survet pour l’image du dictateur déchu…


La réflexion philosophique commente la légitimité du…pouvoir et la notion…d’usurpation : « tout pouvoir est fondé sur une usurpation » dit Pascal.

C’est l’opinion qui fait le tyran : pas de tyran sans esclaves, c’est la « servitude volontaire » de La Boétie.
L’opinion elle mêm
e tient du conformisme selon Tocqueville.

MaisTout pouvoir implique potentiellement une résistance...difficile en démocratie à cause de l’institutionnalisation de l’opposition.
L’échec du pouvoir : misère    discorde   servitude   guerre.
…c’est vrai qu’on n’on n’est pas loin !
S
i vous voulez revoir l'émission cliquer: link

Partager cet article
Repost0
21 octobre 2008 2 21 /10 /octobre /2008 12:45







Entretiens avec sœur Emmanuelle sur leur association commune :

De Sofia Strill rever
Sœur Emmanuelle :

"La sœur du Dalaï-Lama et moi partageons l’objectif commun de sauver des enfants. Forcément, la santé et l’éducation sont les grandes priorités dans la réalisation d’un tel but.
"

Et quand on l’interroge sur l’action de Jetsun Pema :


"Je pense que la sœur du Dalaï-Lama veut être vraie, vraie dans son corps, son cœur, son âme. Elle ne veut pas dépasser la vérité de son être. On court toujours le risque de se laisser emporter par ses sentiments, son imagination, qui nous feront trouver les raisons d’une autosatisfaction exagérée dans ce que nous croyons être ou faire !

Je dis toujours que l’amour est plus fort que la mort.
L’amour est un sentiment qui dépasse le corps, qui dépasse la chair.
La chair, un jour ou l’autre, se décompose, la maladie arrive, la mort vient.
On met le corps en terre. C’est la décomposition de ce corps, de ces yeux qui ont regardé, de ces mains qui ont touché, de ces pieds qui ont marché vers l’être aimé.
Mais ce n’est pas la partie essentielle qui disparaît.
L’âme ne peut pas mourir, c’est impossible.
Un sentiment d’amour qui a dépassé la chair et le corps ne meurt pas.
Je parle d’une relation de prière qui dépasse absolument les limites des lieux et du temps."




Partager cet article
Repost0
16 octobre 2008 4 16 /10 /octobre /2008 12:08
La 28e Journée mondiale de l’alimentation est célébrée aujourd’hui dans plus de 150 pays...
Dans dix neuf villes en France pendant quelques minutes, des dizaines de personnes se sont soudain immobilisées.
Objectif de l'ONG :alerter l'opinion publique sur l'urgence d'agir contre la faim dans le monde et la malnutrition.

                                                                                                                 Les grandes toques à l'Assemblée Nationale...
Quelque 923 millions de personnes souffrent de la faim dans le monde, soit 75 millions supplémentaires pour la seule année 2007, une hausse que la FAO attribue essentiellement à la flambée des prix des denrées et des carburants.
Environ 89% des personnes souffrant de la faim, soit 750 millions, vivent dans des pays d'Asie et d'Afrique. Dans quinze pays africains, la faim touche plus de 35% de la population.
Libération

Et pendant ce temps là : hasard du calendrier, chez nous à l'Assemblée Nationale

on fête les gourmets...




Partager cet article
Repost0
12 octobre 2008 7 12 /10 /octobre /2008 18:07
Ce n'est plus un problème de finances mais un problème de civilisation.2013-12-09_120425.jpg
Civilisation : quand les mots sont employés à bon escient.
Ou l'on découvre que nous sommes tous très liés et que l'on ne peut plus s'en sortir seul.
On se rend compte que tôt ou tard ce qui frappe notre voisin nous frappera aussi.

D'ou la notion d'interdépendance comprise à chaud pour essayer de sauver ce qu'il y a encore à sauver.
Peut on espérer que cette compréhension va s'inscrire dans la durée ?
Peut on espérer aussi que la notion de causalité s'inscrive aussi ?
Pourtant des sonnettes d'alarme avaient été tirées nous avertissant des dommâges parfois irréversibles que nous nous causons à tous, à notre environnement, notre devenir.

Partager cet article
Repost0
6 octobre 2008 1 06 /10 /octobre /2008 21:39
Partager cet article
Repost0
4 octobre 2008 6 04 /10 /octobre /2008 16:33
Une rétrospective des évènements sur le Tibet  :

freedom song  (video envoyée par Emmanuelle de Toulouse)


Nos activités « militantes » prennent fin, faute de combattants et d’une situation politique qui a été…ce qu’elle a été…
Plusieurs articles sur le blog du comité (signés Pa),
  « la vacuité quantique », « paix en soi pour la paix dans le monde », « discours d’Oslo du prix Nobel de la paix… », "voie de la non violence", « nos élus représentent ce que nous sommes… », «  la crise ? gémir n’est pas de mise »…
Le bilan qu’on en fait est plutôt contrasté…Et assez instructif sur le fonctionnement du milieu associatif militant, politique et sur les réelles motivations des uns et des autres.
Il y a d’autres moyens de sensibiliser : moins sur le devant de la scène…

Partager cet article
Repost0