Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 février 2010 1 22 /02 /février /2010 10:39

Dans l’Upanishad, ensemble de textes sanscrits, composés à partir du VI° siècle avant JC, c’est une littérature ésotérique transmise de maitre à disciple ou apparait la notion d’Atman ou Soi, intériorité en rapport avec le Tout (Brahman). Dans le « banquet » Platon décrit un passé mythique ou la sexualité avait 2 modes de structuration moniste, androgynique et dualiste, unisexué, ce qui place l’individualité humaine à l’universalité cosmique. Schopenhauer va présenter sa philosophie comme la perpétuation de la sagesse hindouiste, le Monde 0924141359DVB-TARTE.jpgcomme Volonté. Kant distingue le phénomène, la réalité du monde extérieur et de la chose en soi : le Monde comme représentation prépare le Monde comme volonté, ce qui fait du monde sensible l’illusion dont il faut soulever le voile pour atteindre le noyau authentique des choses. Ce qui les rapproche c’est cette même intuition générale du monde « expression directe de la pure aperception ». Freud s’en inspire avec l’expression d’une même vérité à double visage dans son texte « d’au-delà du principe du plaisir », le désir en un tourbillon vital ou principe de vie s’incarne dans les individualités organiques sexuées. L’unité primitive, le Soi, principe anonyme et solitaire, pris de désir, cliva son Moi en 2 parties sexuées en référence au mythe Platonicien, déjà illuminé par la vérité de la tradition orientale. Freud s’inspire dans son appareil psychique qui hérite de la subjectivité transcendantale par les formes nécessaires de notre pensée, caractéristique atemporelle des processus inconscients, subjectivité des formes spatio-temporelles en structure universelle de l’esprit humain de Kant ou théorie organique, organes au moyen duquel le monde est conçu de Schopenhauer. L’intellect est mis à l’origine des formes subjectives au moyen de ces structures-organes que sont l’espace, le temps et la causalité : Monde comme volonté et représentation, c’est la causalité qui forme le lien entre le temps et l’espace. « Comme le physique, le psychique n’est pas nécessairement en réalité ce qu’il nous semble être ». Le degré le plus élevé de « l’objectivité de la volonté » ou inconscient freudien est l’émergence de l’individualité humaine alors le monde comme représentation surgit tout à coup, perdant ainsi son essence originelle sous le primat de l’affectivité et de la sexualité comme « vouloir-vivre ». Paul Laurent Assoun dans « Freud , la philosophie et les philosophes »

Partager cet article

Repost 0
Published by Sonam - dans sagesse
commenter cet article

commentaires

witney18 22/02/2010 20:38


je ne savais pas qu'ils s'en étaient inspirés, merci pour l'article et bonne soirée


Sonam 22/02/2010 22:34


Plusieurs siècles de transmission orale avant les transcriptions écrites de cette sagesse, de  quoi largement influencer même 1 siècle avant JC pour les enseignements de l'être éveillé
Shakyamouni...Bonne nuit!


Présentation

  • : Le blog de Sarasvati
  • Le blog de Sarasvati
  • : De Sarasvati, source d'inspiration, de savoir et de transformation... Pour partager mes lectures, mes rencontres, mes découvertes pour un regard sur nous mêmes!
  • Contact

Recherche

Catégories