Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 juin 2020 3 10 /06 /juin /2020 15:11

Période qui peut s'apparenter à un Bardo ou état intermédiaire, état d'esprit entre 2 ruptures avant un autre état d'esprit qui suit.

C'est un changement de mode de l'esprit vécu sur un mode singulier, un changement d'habitudes avec perte de repères, perte de routine.

Ce qui peut être intéressant pour revoir sa vie, son mode de fonctionnement à ce moment là. Se demander si la liberté est dans le fait de bouger ou si ce n'est pas quelque chose de plus intérieur.
L'occasion d'avoir une introspection plus profonde, regarder ses états perturbés, ses émotions, ce qui n'est pas les épouser. Se rendre compte qu'il n'y a rien derrière, si on ne nourrit pas notre émotion, elle se dissout d'elle même, si on l'a suit on retombe dans nos conditionnements.
Nous sommes des êtres d'habitudes, nous allons devoir changer nos attitudes, avec une prise de responsabilité face à un virus. 
Nous allons devoir faire attention à l'autre, conscients de l'interdépendance de tous et des effets en cascade.
Nous sommes dans une société à flux tendus, si nous n'avons pas nous même cette prise de conscience, rien ne peut être initié de l'extérieur. C'est une société de spectacle, d'attractions et en fin de compte d'illusions, il est facile de tomber dans l'anxiété, d'écouter nos peurs.

Partager cet article

Repost0
29 avril 2020 3 29 /04 /avril /2020 07:40
 

Voie du cœur, bienveillance de cœur universelle (bodhicita), et voie de l’intelligence de ce qui est, de ce que je suis en comprenant la réalité, tous les phénomènes sont vides de soi, le non égoïsme étant altruisme, la voie du cœur et de l’intelligence sont complémentaires.

Interdépendance est synonyme de vacuité, tout phénomène est dépendant d’éléments qui lui sont autre, tout existe dans des interdépendances, rien n’existe par soi ou de réalités qui lui soient propre.

La conscience que je suis est un phénomène interdépendant, on parle alors d’émergence et non de création, dans l ‘interaction.

Shiné / Shamata consiste à développer un esprit stable, une attention par décantation, dans Lhagtong il y a la barrière dualiste, sujet, objet, ou paradoxe de devoir observer l’observateur...

Intelligence réflexive de devoir se comprendre en elle même, lucidité qui s’expérimente en soi, amène à une expérience immédiate qui doit se stabiliser, une présence instantanée en toutes circonstances dans l’assise et dans l’action.

Pleine présence attentive qui évolue dans l’ouverture ou décentration qui transcende la dualité, ceci devant être stabilisé dans un entraînement graduel.

Le débit de pensées va s’améliorer, sans pensées il n’y a pas de penseur...

Si l’on avait l’intelligence de l’interdépendance nous n’en serions pas là car détruire son habitat c’est se détruire soi même, résultat de la solidification du Moi.

Mieux vaut la coopération avec des critiques constructives, que les pulsions prédatrices à travers les fake news de tous ceux qui veulent faire la même chose ou son contraire exacerbé par la complicité de l’ensemble de tous ceux qui ne proposent rien.

Partager cet article

Repost0
15 mars 2020 7 15 /03 /mars /2020 11:58

Toute chose a 2 perspectives, comprendre la dimension conventionnelle et ultime permet d'aller au delà.

Nous devons observer notre mode d'existence, d'où vient la souffrance et comment y mettre un terme.
Nous avons l'impression que les choses existent par elles mêmes, de venir comme ça, alors qu'aucune existence n'est isolée, rien n'est indépendant de la perception et du nom, des conventions. 
Rien n'a été fabriqué de lui même sans dépendre de conditions, si les choses existaient d'elles mêmes, tout serait figé.
Chaque objet, chaque phénomène a deux facettes, ordinaire et ultime, le fait que les choses existent en dépendance prouve leur absence de réalité propre, et leur aspect ultime nous permet de comprendre la causalité.

Notre esprit n'a pas de nature propre, c'est pourquoi il peut changer,  il nous faut comprendre l'interaction, que tout dépend de nombreux facteurs, aucune existence en soi.

Rien n'est insignifiant, de petites causes peuvent avoir de grands effets, ainsi nous procéderions avec plus d'éthique.

Nagajurna : le bonheur procède de l'éthique

Si nous avions cette compréhension nous ferions attention à l'eau qui est vitale pour nous, nous ne prendrions pas l'océan pour un égout, les ressources dont nous disposons ne sont pas éternelles en l'état...

Partager cet article

Repost0
14 février 2020 5 14 /02 /février /2020 10:28

 ...un œuf d’aigle qui atterri par inadvertance dans le nid d’une poule, notre aiglon a éclos avec la couvée de poussins et a grandi avec eux.

Toute sa vie, l’aigle n’a fait que copier sa fratrie pensant qu’il était un poulet comme eux, il grattait la terre pour les vers, battait des ailes pour s’élever de quelques mèttres et se mettait à caqueter.

 Les années ont passé ainsi et il prenait de l’âge, un jour, il a vu un magnifique oiseau au dessus de lui dans le ciel glissant avec une majestueuse grâce dans les puissants courants d'air​ avec à peine un battement de ses ailes déployées.

Le vieil aigle a levé les yeux en admiration « qui est ce ? » a t’il demandé, « C’est un aigle, le roi des oiseaux » a dit son voisin « il appartient au ciel, nous appartenons à la terre nous sommes des poules ». Donc l’aigle a vécu et est mort comme un poulet, car c’est ce qu’il pensait être. Photo de Pierre Lannes       Anthony De Mello 

Nous tombons souvent dans la situation difficile de nous conformer à ce que les autres attendent de nous et à ce que nos pairs pensent de nous. Comme l’aigle nous emprisonnons notre existence aux concepts étroits et idées qui nous entourent. Pour s’envoler comme un aigle, nous devons d’abord permettre à nos ailes de voler. Nous devons cesser de penser à notre image dans la société et commencer à vivre avec ce qui est réel pour nous. Post de Jan Ji

 

Partager cet article

Repost0
9 février 2020 7 09 /02 /février /2020 09:33

...en étant intime avec soi même dans un état de paix, notre nature d'éveil, sans plus rien à chercher. 

Alors que l'ego en quête de sensations illusoires est toujours dans la poursuite de quelque chose.
C'est une satisfaction profonde quand on a longtemps erré, d'être en harmonie avec ce que nous sommes où rien ne manque.
Aujourd'hui nous pouvons avoir toutes sortes de possibilités mais nous ne sommes pas satisfaits, avoir la joie est un état au delà du plaisir, plus subtil.
La posture permet une totale présence en se focalisant sur la respiration, cela nous permet d'aller au delà de nos fabrications mentales.
Nous existons en totale unité avec tous les êtres, être joyeux ouvre le cœur, dans le partage, qui est le remède à toutes les souffrances. 
La tristesse paralyse, empêche la circulation, la réceptivité, car l'égocentrisme dans sa quête de pouvoir nous entraîne au désespoir.
Les quelques satisfactions ne sont qu'un maquillage, apprendre à se dépouiller du superficiel, lâcher prise de ce qui n'est que notre manque à être. 
Il n'y a rien à rajouter, tout est déjà là dans notre nature profonde, nos circonstances de vie comme autant d'occasions de pratique, en réconciliation avec soi même. 
Quand nous donnons ce sens nous pouvons acquérir de la stabilité en accueil de ce qui se présente.

Partager cet article

Repost0
28 janvier 2020 2 28 /01 /janvier /2020 09:56

Si vous pensez de cette façon vous êtes loin de la réalité .


Si vous pensez que votre existence, votre vie est dirigée par quelqu’un d’autre cela signifie que vous n’avez pas pris la responsabilité de comprendre la réalité.
Vous devez réaliser que vos attitudes, votre vue du monde, vos expériences, votre compagnon(e), votre soi, ne sont que des interprétations de votre esprit, votre propre imagination. Ce sont vos propres projections complètement fabriquées par votre esprit.

Les physiciens n’ont trouvé aucune entité permanente, au niveau de l’énergie, il y a l’espace et le corps, et les deux ont les mêmes 4 éléments dans une interdépendance entre ces 2 énergies, celle autour de nous et notre propre énergie. Tout est simple énergie.

Alors que nous couvrons tout d’un fort ego dans notre ère industrielle contre la nature même, contre la réalité, nous ne communiquons plus avec la nature, nous détruisons son harmonie.

Ainsi nous n’acceptons pas qui nous sommes et nous créons beaucoup de problèmes avec nos superstitions. Avons nous oublié tous nos philosophes français ?

Nos pensées, notre conscience est de l’énergie mentale et ne peut pas être localisée dans le corps, cela ne peut se toucher et s’attraper. La vue que nous avons de nous même, de notre environnement est basée sur notre propre esprit, sur une projection, et c’est pourquoi ce n’est pas la réalité.

Notre propre esprit fabrique ces fausses projections, la pollution intellectuelle artificielle de nos pensées, qui deviennent un obstacle à saisir la réalité.

Méditez maintenant, juste rester éveillé à tout ce qui apparaît sans interpréter, juger bon, mauvais, votre vraie nature est au-delà de toute dualité, l’énergie du cosmos entre en vous et l’énergie de votre corps entre dans celle du cosmos. Laisse aller ! Extraits traduits Lama Yeshé

Partager cet article

Repost0
16 janvier 2020 4 16 /01 /janvier /2020 17:14

L'essence est vide de la forme ou matière, des sensations, des formations mentales, de la conscience mentale.

L'esprit est la racine du cycle des existences, la source de nos trois poisons mentaux que sont l'ignorance, l'attachement et l'aversion. 
Il est aussi la base de toute réalisation pour couper l'illusion et mettre un terme au cycle des existences. 
La connaissance entraîne la libération, chercher l'esprit, investiguer, situer l'esprit dans le temps, passé, présent, futur, est il dans les pensées qui passent, dans l'intellect, à l'extérieur, dans le corps ?
Nous devons procéder à un questionnement, une observation pour arriver à une conclusion expérimentale. 
Notre conscience est dépourvue d'entité, de localisation, d'origine, ou réside t'elle, ou part elle, où demeure t'elle ? 
Elle n'a aucune base, rien ne peut la qualifier, elle est atemporelle, nous devons pouvoir avoir une confirmation décisive, reconnaître son caractère illusoire...
Néanmoins sans identification, elle est la base de notre confusion, c'est pourquoi il nous faut nous introduire à notre propre nature, réaliser sa pure présence, clarté et vacuité. 
Le cheminement commence par le renoncement, accumuler des connaissances, des mérites, se familiariser, telle est la définition de la méditation avec notre aspiration à nous libérer.

Se rappeler les instructions, mettre l'effort dans nos comportements, garder la vigilance dans nos conduites mondaines. Vidéos Drukpa Plouray

Partager cet article

Repost0
10 janvier 2020 5 10 /01 /janvier /2020 17:14

la vue juste transcende les notions d'être et de non être qui ne sont que des concepts, nous touchons notre véritable nature par la vision profonde.

La pleine conscience permet de ramener notre corps à notre esprit et notre esprit à notre corps, conscient de tout ce qui se passe « ici et maintenant ».

Par la compréhension, la vision profonde, nous pouvons transformer notre mal être, en prendre conscience est la 1ere vérité. Ensuite observer qu'elles en sont les nourritures, rien ne survit sans nourriture que ce soit l'amour ou la dépression. L'amour sans aliment dépérit...
Prendre conscience de nos impressions sensorielles, de nos idées, de nos pensées, surveiller avec qui et quoi nous entrons en contact, ce que cela nous génère. C'est la 2eme vérité.
La transformation est alors possible, comme dirait le scientifique Lavoisier « rien ne se perd tout se transforme » car rien ne peut mourir et tomber dans le néant. 3eme vérité de la cessation de la souffrance.
Quand les souffrances sont identifiées, alors nous savons que les conditions du bonheur sont déjà en elles et disponibles, il n'y a pas d'existence séparée. Cette 4eme vérité du chemin est déjà dans les 3 autres.
Utilisons l'énergie de la concentration sur un objet comme le souffle, l'énergie de la pleine conscience et celle de la vision profonde ou compréhension.

Utilisons avec la concentration, la vue juste, la pensée juste qui est dépourvue de toutes discriminations, l'action juste. Lien sur la page de Véronique Gornet you tube

Partager cet article

Repost0
7 janvier 2020 2 07 /01 /janvier /2020 18:19

Un guerrier est celui qui a le courage de sortir du troupeau, de se libérer de l’amour immodéré de soi. Si nous avons eu l’acquisition de connaissances sur la vacuité, l’impermanence et l’interdépendance c'est pour développer une intelligence critique, pour parvenir à une expérience directe, et non un jeu intellectuel de plus pour nourrir notre ambition et donc notre ego. Le fait de concevoir ainsi le “soi” comme important est l’un des principaux facteurs de blocage de l’accomplissement. » 


La quête du bonheur pour soi fait souffrir, à force de ne chercher que son propre bonheur, on ne trouve que la souffrance, on se met dans une situation de vulnérabilité. On se met au centre, or, le fait de chérir ainsi le « soi » vient avec l’immense responsabilité de se protéger du reste. 
Il s’agit au contraire d’avoir constamment un cœur compatissant, sans aucun préjugé pour tous les êtres animés, de développer un sentiment chaleureux inconditionnel à l’égard d’autrui, de cultiver les méthodes de compassion qui sont basées sur l’idée sincère et bienveillante selon laquelle il faut penser à l’autre – et non à soi – pour atteindre un bonheur plus grand. 
Cela ne revient pas à laisser les autres prendre l’avantage sur soi, ou être réduit à l’état de paillasson !
C’est là que réside le défi du chemin. Il faut complètement changer d’état d’esprit en ne pensant plus à son propre bien, mais en devenant altruiste, c’est-à-dire en développant de l’amitié pour autrui dans une notion de réciprocité. Extraits bouddha news

Partager cet article

Repost0
31 décembre 2019 2 31 /12 /décembre /2019 08:50

Khandro Rinpoché :  Il va falloir se faire confiance et faire preuve de courage. 

Le courage d’abandonner ce qui est confortable pour soi, de traduire ses idéaux en actes, de faire ce que l’on dit.

Et il est temps de l’accomplir. Pas demain. Maintenant ».

                                                         

Partager cet article

Repost0