Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 août 2009 1 24 /08 /août /2009 09:12

...parce que l’instant présent contient à la fois la cause et le résultat. Le présent est à la fois le fruit du passé et la cause du futur. Le fait que nous soyons ici en ce mome nt est le résultat de ce que nous avons fait dans le passé et ce que nous faisons maintenant deviendra la cause de ce que nous vivrons dans le futur. Se défaire du passé et se défaire de l’avenir : « Se défaire » ne signifie pas qu’il faille rejeter quoi que ce soit mais que nous demeurions dans ce point unique du présent où le passé et le futur convergent. Donc le mot « se défaire » n’est qu’une façon de par­ler. Ce que nous voulons, c’est être conscients du présent, ce point où causes et conséquences convergent. Nous regardons le présent et nous voyons un incessant mouvement d’apparition et de disparition, d’apparition et de disparition.
Les phénomènes apparaissent dans l’instant présent et ils ne sont pas stables, on ne peut pas compter sur eux. C’est très simple ; tout ce qui arrive est impermanent et incertain. Mais, quand on ne voit pas cela ou quand on ne le comprend pas, on tombe dans la confusion et la détresse. Dans ce qui est impermanent, on voit de la permanence ; dans ce qui est incertain, on voit de la certitude. Comme les gens ne l’entendent pas,  ils finissent par pas­ser leur vie à courir indéfiniment à la poursuite des choses.
En vérité, si vous trouvez la paix, vous vous situerez dans cet espace dont je vous parle : le présent. Quoi qu’il arrive, qu’il s’agisse d’une forme ou d’une autre de bonheur ou de souffrance, vous verrez que c’est incertain. Quand l’esprit commence à réaliser que toute chose, sans exception, est par nature incertaine, les problèmes de saisie et d’attachement commencent à diminuer et à s’effriter. Si l’on comprend cela, l’esprit commence à lâcher prise, à poser les choses, à ne pas s’y agripper, et l’attachement peut prendre fin. il n’y a plus rien au-delà.

Ajahn Chah

Autres articles : "Tout apparait tout disparait" 

Ajahn Chah moine de la forêt (video)

Partager cet article

Repost 0
Published by Sonam - dans mots pour maux
commenter cet article

commentaires

soudain 25/08/2009 13:02

quoi qu'il en soit, on peut faire toutes sortes
de cabrioles possibles et imaginables:
AU GRAND JAMAIS
on y échappera AU PRESENT

Vivre se conjugue UNIQUEMENT
au PRESENT

**************************************
Bonjour, Monsieur Wou.
-Bonjour, Madame.
_Auriez-vous l'amabilité de me dire l'heure, Monsieur Wou ?
- Bien sûr, Madame, l'heure est MAINTENANT.
_Mais, c'est toujours maintenant, Monsieur Wou
-Madame, je m'incline.
_Comme c'est aimable, Monsieur Wou, mais je ne connais toujours pas l'heure.
-Madame, il n'y a pas d'autre heure ; toute autre heure ne pourrait être qu'un jeu comme celui qui distrait les enfants.
_Mais, Monsieur Wou, nous sommes obligés d'être asservis au temps.
-Alors, Madame, ne restons-nous pas toujours des enfants ?
_Pour les adultes, Monsieur Wou, ne doit-il pas y avoir de temps ?
-Pour les gens avertis, Madame, il n'y a que maintenant.
_Pour les éveillés, Monsieur Wou, le temps est-il seulement cela ?
_Tout espace, Madame est ici, et tout temps est maintenant, que l'on soit endormi ou éveillé.

(WEI WOU WEI)

Sonam 25/08/2009 14:19


L'ici et maintenant... Jolie histoire M Wou !


Présentation

  • : Le blog de Sarasvati
  • Le blog de Sarasvati
  • : De Sarasvati, source d'inspiration, de savoir et de transformation... Pour partager mes lectures, mes rencontres, mes découvertes pour un regard sur nous mêmes!
  • Contact

Recherche

Catégories