Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 septembre 2011 4 08 /09 /septembre /2011 09:55

… Demande une bonne compréhension car on aura la difficulté sans une intégration en profondeur d2011-09-08_092301.jpge pouvoir la mettre en pratique. Qd on parle de vérité en occident on fait généralement référence à une transcendance ou alors aux assertions rédhibitoires de la science ou encore à la philosophie d’Aristote à Heidegger en passant par Kant et Spinoza. Pour le bouddhisme, cela vient d’une observation, déduction, mais sans être dans l’absolu de la science, c’est une réflexion inclusive, dans « l’être ou ne pas être » Shakespearien, on dira plutôt « être et ne pas être » dans la réconciliation de choses qui ont l’air opposées. La véracité est dans le noble2011-09-04 094243 chemin octuple, parole juste, vraie, bienveillante et utile ce qui demande un certain discernement. Le Bouddha a commencé par rechercher des réponses au pourquoi, et il a trouvé les 4 vérités : la vérité de la souffrance, la vérité de l’origine de la souffrance, la vérité de la cessation et la vérité du chemin. Pour dissiper l’ignorance, voir que la réalité est désignée bien que tangible, mais existe-t-il un seul phénomène qui soit permanent ? Tout ce qui existe est soumis à des causes et des conditions et s’il n’y a plus ni durée, ni essence, on parle de vacuité qui est au-delà du concept et du mot « la vérité ne se dit pas elle se vit ». Elle s’éveille même à partir de notre petit réel ou l’on souffre, si l’on a cette connaissance on ne peut qu’avoir de la compassion pour tous ceux qui sont dans cette ignorance, il n’y a pas d’autre libération que celle des autres. Revoir l'émission : ici

Partager cet article

Repost 0
Published by Sonam - dans sagesse
commenter cet article

commentaires