Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 novembre 2010 2 09 /11 /novembre /2010 10:47

1110124941DVB-TFrance 3étant incapable de supporter une personne, une chose, une situation ou une idée, entretient de l’animosité ou souhaite nuire à cet objet. La colère couvre une gamme d’émotions qui inclut la contrariété, l’irritation, la frustration, la rancune, l’envie de chercher querelle, le ressentiment, la haine et la fureur. Le précurseur de la colère est un facteur mental appelé attention inadéquate, laquelle exagère les qualités négatives d’une personne, d’un objet, d’une situation ou d’une idée, ou bien projette sur qq chose ou qqu’un des qualités négatives qui sont absentes. Souvent à cause  d’un point de vue égocentrique invétéré, tout ce qui se produit en relation avec moi apparait incroyablement important, je passe mon temps à penser à mes problèmes, et non à ceux de qui que ce soit d’autre. Les gens pourraient bien être en train de mourir de faim dans le monde, mon voisin en train de vivre un divorce épouvantable, et on pourrait diagnostiquer un cancer chez un autre de mes collègues, il n’empêche qu’après avoir hâtivement reconnu leur infortune, je reviens à l’urgence réelle : la critique que je viens de recevoir. De plus sous l’emprise de la colère je suis incapable de communiquer, ce qui ne consiste pas seulement à déverser nos impressions et nos pensées sur l’autre mais à s’exprimer de manière à ce qu’autrui comprenne. Et apprendre à pardonner aux autres, à cesser de figer notre énergie vitale dans notre colère, ce qui ne signifie pas que sa conduite était irréprochable. Ce qui n’implique pas non plus d’être naïf, de se laisser manipuler, ou d’ignorer les problèmes. Nous pouvons pardonner à un alcoolique d’être ivre, mais cela ne saurait impliquer que nous attendons de lui qu’il soit sobre à l’avenir. Accepter aussi les excuses de qqu’un ne nous délivrera pas instantanément de toutes les ramifications négatives de ses actes passés, cela nous délivrera pourtant de l’amertume et de l’hostilité. « Travailler sur la colère » Thupten Chödrön 

Partager cet article

Repost 0
Published by Sonam - dans regards sur soi
commenter cet article

commentaires

witney18 10/11/2010 21:30


merci pour cet article interessant, bonne soirée


Sonam 11/11/2010 09:03



Un simple petit agacement, irritation : jalousie? Ensuite...ça démarre très vite et on est suffisamment adroit pour y mettre toutes sortes de justifications à nos actes paroles destructrices!


Ravie que cela t'intéresse car en général je n'ai pas beaucoup de commentaires sur ce genre de regards sur soi



Présentation

  • : Le blog de Sarasvati
  • Le blog de Sarasvati
  • : De Sarasvati, source d'inspiration, de savoir et de transformation... Pour partager mes lectures, mes rencontres, mes découvertes pour un regard sur nous mêmes!
  • Contact

Recherche

Catégories