Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 octobre 2009 5 30 /10 /octobre /2009 10:48
..."Mon ami sourit gentiment,avec indulgence:
Tu vois bien...ce n'est pas un mouton, c'est un bélier. il a des cornes...

Je refis donc encore mon dessin...Mais il fut refusé comme les précédents...
Alors, faute de patience, comme j'avais hâte de commencer le démontage de mon moteur, je griffonnai ce dessin-ci.

Et je lançai: Ca c'est la caisse, le mouton que tu veux est dedans.
mais je fus surpris de voir s'illuminer le visage de mon jeune juge:
C'est tout à fait comme ça que je le voulais!"...
pour G Catoire, psychanaliste, la caisse dessinée par St-Exupéry peut se comprendre comme la métaphore d'un cadre: cadre contenant la rencontre du petit prince avec l'aviateur, soutien de l'élan pulsionnel du Petit Prince, contenant de ses angoisses, doutes et conflits: de sa demande d'aide.

D'où la nécessité de pouvoir offrir à tout notre contenu psychique un cadre, que ce soit dans une relation, dans une demande d'aide dans le cadre d'une analyse, mais aussi contenir les différents aspects de notre esprit. Donner un ordre à la confusion ou au chaos intérieur en lui offrant un cadre extérieur, sous forme de rituels, nous en avons chacun un large panel, une fragmentation du temps, un échelonnement, un calendrier pour y introduire un parcours, cheminement. Cela peut offrir une base de sécurité, un balisage pour aborder la vastitude, oser aller vers l'inconnu, pouvoir s'aventurer plus loin encore mais avec la corde de rappel. C'est ce qu'offrent les différentes spiritualités, un balisage éprouvé par d'autres et tout un matériel à disposition, à chacun d'y trouver son parcours le plus adapté. Tableau de VV Gogh
Revoir aussi : Un thérapeute de l’homme, de l’homme entier. Graf Dürckheim

Partager cet article

Repost 0
Published by Sonam - dans mots pour maux
commenter cet article

commentaires

beautemps 31/10/2009 12:00


merci de ta visite - ce que je regrette le plus c'est de voir de certaines personnes ne font aucuns efforts pour leur développement personnel - arrive alors l'âge du détachement pour nous et de la
dépendance pour les autres - bon après midi


Sonam 31/10/2009 12:25


Oui...Gros problèmes pour nous débutants dans ce travail de développement , on pourrait vite être découragé par les obstacles et se laisser influencer par les négativités environnantes, et il y en
a!!! Mais tu as déjà la réponse, on ne peut que le constater, être triste pour nos proches des fois,  cela fait partie aussi de notre cheminement de détachement, qui n'est pas indifférence
comme on pourrait trop vite le croire! De toute façon on ne peut plus lâcher la corde sur la paroi , go on !


witney 31/10/2009 11:39


merci pour ce texte, le cadre est nécessaire, après à nous de voir... bonne suite


Sonam 31/10/2009 12:08


Je crois savoir ce que tu veux dire par les points de suspension, c'est vrai qu'il faut tout de même bien choisir sa voie, car il y a nombre de voies sans issues et surtout pas complètes en ce qui
concerne le fonctionnement de notre esprit, qui fonctionne avec le symbolisme, notre insconcient, et qui est justement pris en compte par les tantras et mandalas dans la tradition bouddhique. Y
aura une suite oui!


beautemps 30/10/2009 18:16


très sage ton texte - bonne soirée et à demain


Sonam 31/10/2009 09:52


Explication psy...On m'a dit de détailler mais je vois que c'est compréhensible, merci Beautemps! Notre esprit fonctionne de cette façon, il a besoin d'un cadre...Alors utilisons en sans en
être  dupe !


Présentation

  • : Le blog de Sarasvati
  • Le blog de Sarasvati
  • : De Sarasvati, source d'inspiration, de savoir et de transformation... Pour partager mes lectures, mes rencontres, mes découvertes pour un regard sur nous mêmes!
  • Contact

Recherche

Catégories